Auteur : Hara


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d208066393/htdocs/actuwarez/wp-content/themes/Extra/includes/template-tags.php on line 54
Quels fournisseurs de VPN prennent vraiment l’anonymat au sérieux ?

Quels fournisseurs de VPN prennent vraiment l’anonymat au sérieux ?

Le mois dernier, lorsqu’un membre supposé de Lulzsec a été retrouvé après avoir utilisé le service soi-disant anonyme HideMyAss, il est devenu clair que certains services de VPN ne se montrent pas à la hauteur de leurs promesses publicitaires. Pour savoir quels fournisseurs de VPN prennent réellement la protection de la vie privée au sérieux, nous avons interrogé de nombreux leaders du marché en leur posant deux questions très simples. Les réponses devraient intéresser quiconque s’intéresse aux questions d’anonymat. Comme nous l’avions expliqué dans un précédent article, si un fournisseur de VPN conserve des historiques sur l’activité de ses...

Read More

NL: BREIN oblige un service de paiement à révéler le nom d’un client! (admin torrent)

Après que BREIN, société de luttre contre le piratage financée par Hollywood, l’ait menacé de poursuites judiciaires, un service de paiement en ligne hollandais a divulgué les informations personnelles du propriétaire d’un site de torrents. BREIN a décidé de s’attaquer aux services de paiement en ligne car les informations fournies aux services d’hébergement sont souvent fausses. Des centaines de sites de torrents, notamment ceux qui gèrent des trackers privés, proposent à leurs utilisateurs des avantages en échange de leurs donations. Les propriétaires de ces sites utilisent en partie cet argent pour couvrir les frais d’hébergement, mais s’il on en croit BREIN, ce type de financement sera leur perte. Au début du mois de septembre, BREIN a annoncé qu’il demanderait à des services de paiement en ligne tels que PayPal les informations des clients associés à des sites « illégaux ». BREIN a menacé ces services de poursuites judiciaires s’ils refusaient de coopérer, et il semble désormais que la menace était sérieuse. BREIN a en effet contacté un de ces services (dont le nom n’a pas été communiqué) afin d’obtenir le nom et l’adresse du propriétaire d’un site torrent acceptant les donations. La société a d’abord refusé de coopérer, mais après une plainte déposée par BREIN en vue d’obtenir une injonction préliminaire, elle a fini par céder. Dans le passé, BREIN avait réussi à obtenir les informations personnelles de propriétaires...

Read More

L’Italie propose une loi anti-piratage draconienne en une seule étape! (Hadopi en HARD) »

Ces dernières années, l’Italie a pris plusieurs mesures radicales pour lutter contre le piratage en ligne, notamment avec le blocage national de The Pirate Bay et de BTjunkie. Continuant sur leur lancée, les législateurs proposent désormais plusieurs nouvelles mesures, selon lesquelles les internautes pourraient se voir retirer leur connection après une seule accusation d’infraction. Pire encore, les plaintes pourraient être envoyées par n’importe qui, et pas seulement par les détenteurs des droits. Depuis quelques années, l’industrie du divertissement exerce de fortes pressions pour obtenir des lois anti-piratage plus dures. Les politiques de riposte graduée, qui visent à déconnecter d’Internet les utilisateurs violant les droits d’auteur de manière répétée, ont été une de ses priorités. La France et la Nouvelle-Zélande ont déja voté cette riposte graduée, et le récent projet de loi du gouvernement italien indique qu’ils comptent faire de même. Néanmoins, contrairement à ce que l’on a pu voir jusqu’à présent, le plan italien se démarque de l’approche graduée adoptée par les autres pays. Une seule accusation suffirait à entrainer la coupure de la connexion à Internet. Les législateurs proposent deux articles amendant la législation en vigueur sur les droits d’auteur. Même si le texte est ouvert à interprétation, il est clair que ce projet de loi suggère des mesures anti-piratage radicales. Un des changements les plus inquiétants pour les utilisateurs serait l’obligation pour les FAI de couper l’accès...

Read More

« Les pirates vont écrire une autre page de l’Histoire » (Parti pirate allemand)

Ce dimanche, le parti pirate allemand devrait être élu au parlement de Berlin. C’est la seconde fois que ce mouvement politique naissant devrait se faire entendre sur la scène internationale. La première fois était en 2009, lorsque le parti pirate suédois a obtenu des sièges au parlement européen. Lorsqu’on travaille dans la politique, on apprend rapidement que la notion du temps y est complètement différente. Nous autres programmeurs sommes habitués à régler un problème en travaillant 24 heures d’affilée ou tout le week-end. En comparaison, le temps entre deux élections, quatre ou cinq ans, parait interminable. Mais la politique est une affaire qui avance lentement. C’est dans sa nature. À cette échelle, obtenir un nouveau succès à deux ans d’intervalle est rapide. Il faut des décennies pour que de nouvelles valeurs soient acceptées par le grand public, mais seulement quelques grandes percées pour changer le cours de la guerre. Les sondages concernant le Piratenpartei, le parti pirate allemand, varient quelque peu, mais une chose est claire : ils sont largement au-dessus de la limite de 5% imposée pour accéder à la représentation parlementaire. L’annonce de l’entrée du Piratenpartei au parlement a fait la une des journaux à Berlin. Qu’est-ce que ça veut dire ? Que répresente le parlement de Berlin ? L’Allemagne est moins un pays qu’une fédération de pays, ou länder. Berlin est un land de la taille...

Read More

RapidShare fait pression contre le projet de loi « PROTECT IP Act »

RapidShare fait pression sur les législateurs américains contre le PROTECT IP Act. Au début de l’année, les législateurs américains ont proposé un projet de loi anti-piratage draconien intitulé « PROTECT IP Act ». Si ce projet de loi est accepté, les autorités américaines et les détenteurs de droits installés aux États-Unis auront le pouvoir de saisir des domaines, de bloquer des sites et de censurer des moteurs de recherche dans le but d’empêcher des violations de copyright. Mais le service d’hébergement de fichiers RapidShare a beaucoup à perdre dans cette affaire, et dépense à présent beaucoup d’argent pour contrer les arguments des lobbyistes pro-copyright. Fin 2010, la MPAA et la RIAA ont toutes les deux déclaré au Bureau du répresentant américain au commerce (chargé de conseiller le gouvernement en matière de politique commerciale) que RapidShare était un havre du piratage, ce qu’ils appellent un « site voyou » (rogue website). Dans l’espoir de renverser cette image et de mettre un terme à d’autres idées erronées concernant son activité, RapidShare a alors pris une mesure sans précédent en faisant appel à la société de lobbying Dutko Worldwide, qui travaille également pour Google. Jusqu’à récemment, les priorités de RapidShare à Washington étaient encore méconnues, mais le dernier rapport déposé par Dutko révèle que le PROTECT IP Act est situé au sommet de la liste ; et à juste titre, car si...

Read More

Projets en cours :

Media Live Center (zappez l'actu)
No INDECT
NoINDECT (stoppons INDECT!)
No INDECT
Entre Défenseurs du Net (Soyez LE média!)
No INDECT