La Haute Cour de Nouvelle-Zélande a déjà statué le fait que la perquisition de la maison de Kim Dotcom était illégale, ajoutant même que l’agence de renseignements de  Nouvelle-Zélande (CSGB) avait illégalement espionné sur Dotcom.

En réponse, Dotcom a  poursuivi le gouvernement néo-zélandais.

Alors que le procès est en cours, des documents  révèlent ,que  Dotcom, réclame 6 millions de dollars NZ de dommages et intérêts pour le raid et l’espionnage effectués à son encontre.

Dans ces documents, Dotcom accuse également le vice-Premier ministre d’avoir agi  illégalement en essayant de dissimuler l’ espionnage illégal effectué par le GCSB..

Le cas devrait être jugé en Mars 2014, soit juste avant la reprise du procès d’extradition de Kim Dotcom aux États-Unis.

kimdotcom-prison

Partagez cet article :