En 2011, la Belgique a été l’un des premiers pays à mettre en place un blocus de Pirate Bay après une ordonnance du tribunal.

Suite à cette décision, de nombreux utilisateurs de Pirate Bay ont commencé à utiliser des proxy, tandis que d’autres sont simplement passés à d’autres sites de torrents tel que KAT, ExtraTorrent et Bitsnoop.

Ces tentatives de contournement ne semblent pas passer inaperçue par le groupe anti-piratage local.

Depuis ce week-end , des millions d’internautes belges ont perdu l’accès aux sites torrents les plus populaires.

Kat.ph, Bitsnoop, ExtraTorrent et H33T ne sont plus accessibles.

Ceux qui sont abonnés aux FAI Belgacom et Telenet et qui tentent d’accéder à ces sites obtiennent le message suivant:

[box] tpb-be« Vous venez d’être redirigé vers cette page. Le site que vous essayez de consulter contient des informations illégales au regard de la législation belge. Si vous êtes gestionnaire ou propriétaire de ce site web et que vous pensez que cette mesure a été prise à tort, vous pouvez toujours envoyer un fax au numéro +32(0)2/733.56.16″[/box]

Le message ci-dessus suggère que le blocage a été mis en œuvre suite à une ordonnance d’un tribunal,mais le plus étonnant est qu’aucune décision de justice ne semble avoir été rendue dans ce sens..

Contactée par PC INpact, la Fédération belge anti-piratage (BAF) a confirmé avoir engagé une action à l’encontre de ces sites mais indique que l’enquête est toujours en cours :

[box] « Effectivement, il y a une plainte qui a été déposée mais pour le moment, une enquête est en cours . C’est un juge d’instruction qui est sur l’affaire en ce moment. Mais s’il y avait eu une décision de justice, on en aurait été informé et ça aurait été publié »[/box]

Nous vous tiendrons informés  dès que nous aurons plus de détails sur cette étrange affaire de censure…

 http://torrentfreak.com/belgian-isps-quietly-expand-torrent-site-blockade-130828/

Partagez cet article :