[h3]En réponse aux craintes  d’être espionné par le gouvernement, Kim Dotcom a annoncé qu’il délocalisera prochainement une partie de son entreprise vers l’Islande afin de mieux  protéger  les données de ses clients. 

Interrogé par  TorrentFreak, Kim Dotcom affirme que la poursuite d’une si large surveillance aura de graves conséquences financières pour les USA :

«Le gouvernement américain et  cinq de ses  partenaires (Royaume-Uni, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande) ont conclu un accord pour faire passer une nouvelle législation d’espionnage qui leur permettra de disposer de backdoors (portes dérobées ) dans toutes les infrastructures et services Internet …/…cela  forcera les fournisseurs de services ayant des capacités de cryptage à donner l’accès aux clefs secrètes de déchiffrement. »

« De par sa conception, Mega n’a pas pas de clés de déchiffrement et ne les aura jamais. Les sociétés comme MEGA, hébergeant des contenus confidentiels, devront se rabattre sur des  juridictions qui se soucient des droits humains fondamentaux comme la vie privée et la liberté d’expression « , dit-il.

« L’Islande est un petit pays ami sans ennemis. Des pays comme l’Islande  verront prochainement une augmentation dans les services Internet. Il y a une énorme opportunité pour les petites nations. »

«Je m’attends à ce que de plus en plus d’entreprises de l’Internet trouvent l’environnement US si hostile et insupportable qu’elles déplaceront leurs affaires ailleurs. Qui voudrait stocker des données sensibles sur des serveurs basés aux États-Unis?

« Les États-Unis se trouvent sur le chemin de la destruction massive de sa position de leader de l’économie Internet. La surveillance de masse et l’extrémisme du droit d’auteur vont coûter à l’économie américaine plus cher que toute attaque terroriste ou pirate.»

« Rappelez-vous, déplacez votre entreprise Internet vers des petites nations qui sont libres de tout conflit et  n’ont donc pas de programme d’espionnage massif. Prenez connaissance des pays  qui protègent la vie privée et les droits humains. Restez en dehors des États-Unis. N’hébergez pas le moindre serveur  là-bas », conclut Dotcom.[/h3]

 

Traduit collaborativement sur FramaPAD à partir de l’article:

http://torrentfreak.com/dotcom-surveillance-and-copyright-extremism-will-cost-united-states-dearly-130809/

Partagez cet article :