[h4]En décembre 2011, la SACEM et l’ALPA portaient plainte contre les deux administrateurs du site UndeadLink.

UndeadLink était un site permettant de contourner les suppressions des liens DDL (Megaupload et co ) organisées par les ayants droits.

Sur le papier, la technique est simple, encore fallait-il y penser!

Après avoir mis son lien sur Megaupload, il suffisait de l’indiquer sur le site undeadlink qui se chargeait de le convertir en un lien pouvant être placé sur des boards, sites, blogs…(et redirigeant vers le lien Megaupload original)

Au même moment, le site Undeadlink réalisait  une copie du lien sur megaupload (tout en gardant l’url secrète).

Dès qu’un lien était supprimé par les ayants droits, Undeadlink redirigeait alors les utilisateurs vers le second lien de secours  (tout en réitérant une nouvelle copie de secours et ainsi de suite)

Le site a eu beaucoup de succès et selon la Sacem :

« Leur site aurait été à l’origine de 80 millions de téléchargements et leur aurait rapporté 24.000 euros en sept mois. »

Hier a eu lieu le jugement des deux hommes. Ils ont été reconnus coupables sur les chefs d’accusation de « contrefaçon », et de mise à disposition d’un  logiciel manifestement destiné à la mise à disposition du public non autorisée d’oeuvres ou d’objets protégés.

Les deux hommes ont été condamnés à 6 mois de prison avec sursis ainsi qu’à une amende 5000 euros, elle aussi avec sursis.

Malheureusement, ne croyez pas qu’ils s’en sortent bien : amende ne veut pas dire « dédommagement. »

Le procès se fera donc en deux temps et cette décision ne concerne que le volet pénal.

Les dommages et intérêt seront fixés lors d’une audience organisée en décembre 2013… et accrochez-vous bien, cette fois-ci, SACEM et ALPA réclament la somme …de 3 millions d’Euros !

Bon courage à eux dans cette bataille…
[/h4]
source: Pcimpact

Partagez cet article :