ETI_japon_9541

En juin 2012, le Japon a introduit une nouvelle législation anti-piratage. Le régime est l’un des plus draconiens au monde : la nouvelle loi permet de punir une personne ayant simplement téléchargé un fichier d’une peine de prison de deux ans et d’une amende d’environ 100 000 euros.

Apparemment, les premières arrestations viennent d’avoir lieu.

La brigade cybercriminelle de la police nationale et les titulaires de droits, dont la RIAJ( la Recording Industry Association of Japan) viennent de révéler les 1ers résultats.

Les policiers disent qu’ils ont arrêté  un total de 27 personnes pour violation du droit d’auteur.

La RIAP a confirmé qu’au moins deux des arrestations sont liées à des oeuvres dont ils détiennent les droits.

La première concernait un homme de  41 ans qui aurait téléchargé une musique en utilisant le logiciel de partage  «Share» et la deuxième concerne un homme de 42-ans, qui aurait téléchargé un clip vidéo, lui aussi en utilisant le même outil.

Les ayants droits indiquent également qu’un homme de 40 ans a été arrêté le 19 Février pour avoir partagé des films sous copyright, toujours en utilisant le logiciel P2P «Share» .

Le matériel informatique ci-dessous lui aurait été saisi.

 

Partager attaque le Japon
 Décidément les politiques de toute la planête semblent s’être prostitués à la mafia du droit d’auteur…

source : http://torrentfreak.com/japanese-police-arrest-27-file-sharers-in-nationwide-show-of-force-130228/

 

 

 

 

Partagez cet article :