La semaine dernière, nous vous avons relayé l’information selon laquelle Antigua-et-Barbuda souhaitait ouvrir un site qui  fonctionnerait comme un site « pirate ».

Aujourd’hui, ce plan se rapproche de  la réalité, le petit pays des Caraïbes ayant  reçu l’autorisation de l’OMC de suspendre les droits d’auteur des États-Unis( au cours d’une réunion à Genève).

Cette décision confirme l’approbation préliminaire qui a été accordée à Antigua en 2007 après que le pays ait gagné un différent commercial lié aux jeux en ligne contre les Etats-Unis.

Pour le moment, nous ne savons toujours pas quels sont les plans précis d’Antigua  mais Torrentfreak est informé que le portail  proposera des films, des émissions de télévision, de la musique ainsi que des logiciels à des clients à travers le monde.

Le gouvernement n’a pas donné de date pour le lancement du site qui serait déjà en travaux depuis plusieurs mois  déjà. Idéalement, Antigua espère régler le différent avant d’ouvrir leur site, mais il n’y a aucun signe que les États-Unis souhaitent se conformer aux décisions de l’OMC.

Le gouvernement d’Antigua a, en outre, réaffirmé aujourd’hui que le terme «piratage» ne s’applique pas dans cette situation, car le pays est pleinement autorisé à distribuer des produits sans reverser  les droits d’auteur aux États-Unis. Il s’agit d’une voie de droit qui a été approuvée par tous les membres de l’OMC, dont les États-Unis.

 

https://torrentfreak.com/antiguas-legal-pirate-site-authorized-by-the-world-trade-organization-130128/

 

Partagez cet article :