Agé de 40 ans, Jeramiah Perkins,ancien leader du célèbre groupe warez  IMAGiNE, a été condamné ce jeudi à une peine d’emprisonnement de 60 mois,  ce qui est la plus longue peine de prison infligée dans une affaire de partage de fichiers.

La peine prononcée a dépassé celle infligée au  co-accusé  Gregory A. Cherwonik, 53 ans, qui a été condamné à 40 mois  pour son rôle dans le  groupe IMAGINE.

En tout, cinq membres du groupe Imagine ont plaidé coupables de complot en vue de commettre une infraction envers le droit d’auteur, ce que les procureurs ont décrit comme le plus important groupe de diffusion de fichiers pirates  entre 2009 et 2011.

La MPAA (Motion Picture Association of America) a déclaré qu’IMAGiNE était le groupe le plus populaire en raison de sa rapidité à mettre un fichier en ligne après sa sortie en salle, ainsi que par la qualité des fichiers proposés. 

[box] Selon le plaidoyer:

« Jeramiah Perkins louait des serveurs  en France et ailleurs dans le monde, avait des noms de domaine enregistrés et il avait créé des e-mail et comptes PayPal pour recevoir des dons et des paiements des personnes téléchargeant ou payant Imagine pour les copies piratées de films et d’autres œuvres sous copyright. »

« Des membres du groupe enregistraient la bande son des films au cinéma en utilisant les systèmes mis en place pour les malentendants. D’autres membres enregistraient le film dans un cinéma avec un caméscope. Ensuite, le son et la vidéo étaient combinés en un film complet. » ont déclaré les autorités.[/box]

 

Selon les autorités, le groupe utilisait des serveurs en France, au Canada et aux États-Unis et il diffusait ses releases à partir de sites comme unleashthe.net, pure-imagination.us et pure-imagination.info.

[box type= »info »]  Autres peines de prison ferme du groupe IMAGINE :

-Sean Lovelady, 28 ans, de Californie, a été condamné à  23 mois de prison.

 –Willie Lambert, 57 ans, de Pennsylvanie, a été à 30 mois de prison. 

-Gregory A. Cherwonik, 53 ans,de Portsmouth, en Virginie a été condamné à 40 mois de prison.

Un cinquième accusé devrait être condamné en Mars.[/box]

Comme toutes les études le démontrent, le warez et le partage de fichiers ne nuisent pas à la mafia du divertissement, mais au contraire lui sont bénéfiques. Pourtant c’est en prison, et pour de longues années, comme des criminels, que ces derniers se trouvent.

Soutien à eux dans ces moments difficiles et merci pour les heures de divertissements auxquelles ils ont permis d’accéder.

http://www.wired.com/threatlevel/2013/01/record-filing-sharing-term/

 

Partagez cet article :