Pendant de nombreuses années, la Russie a été considérée comme un havre de paix pour les sites « warez ».

Des dizaines, voire des centaines de sites,  y opèrent en toute impunité, certains en raison de certains aspects du droit russe et d’autres tout simplement parce-que les autorités n’ont aucun intérêt à faire quoi que ce soit à leur sujet.

Cependant, hier, est venue  une annonce de Ron Kirk de USTR (Le bureau du Représentant américain au commerce) indiquant que les Etats-Unis et la  Russie venaient de conclure un accord visant à améliorer la protection des droits d’auteurs.

« Une forte protection des Droits de propriété intellectuelle  sont essentiels pour promouvoir l’innovation et la créativité en garantissant les droits des innovateurs, attirer des investissements, et favoriser les emplois nécessaires à une croissance durable.»

peut-on lire sur le plan d’action.

S’il est mis en place, le plan pourrait avoir de graves conséquences dans le monde du partage de fichiers.

Selon l’USTR , en plus de mener des actions contre le camcording, un accord a été conclu pour « perturber le fonctionnement » des sites qui facilitent la violation du droit d’auteur.  La Russie aurait aussi accepté de prendre des mesures contre les créateurs et les opérateurs de sites warez.

Le plan révèle également un accord sur la question épineuse des takedowns (demande de retrait auxquelles les hébergeurs sont obligés de se soumettre selon la  DCMA aux états-Unis où la LCEN en Europe). Selon l’accord, la Russie a convenu d ‘assurer le retrait de contenus illicites.

L’USTR indique également que les autorités russes ont décidé de mener des consultations sérieuses avec les ayants droit afin de prendre des mesures contre des sites de premier plan.

Attendez-vous donc à ce que RUTracker , RapidGator, ou encore Vkontakte rencontrent bientôt quelques difficultés.

 

http://torrentfreak.com/u-s-and-russia-announce-online-piracy-crackdown-agreement-121222/

 

Partagez cet article :