En Août dernier, le propriétaire de SurfTheChannel (un site référençant des liens vers des émissions de TV en streaming) a été condamné à quatre ans de prison .

Hier, un autre mois de prison a été ajouté à sa peine pour outrage au tribunal.

Avant d’être condamné, Vickerman avait prévenu que  sa version de l’histoire serait affichée sur la page d’accueil de son site SurfTheChannel.

[box] Avec près de 20.000 mots, il décrit les cinq dernières années comme un «très britannique déni de justice. »

En plus de son histoire, Vickerman a également publié  une archive contenant des preuves pour appuyer ses revendications.  Cette archive était en fait un dossier de renseignements que la FACT  (organisme UK de protection des droits d’auteurs) aurait compilé sur lui, sa famille et ses associés.

Selon les documents dévoilés, la FACT (qui s’est pris pour la police) aurait épié de manière très poussée l’admin de surfchannel. Tout y est noté comme son adresse, les comptes bancaires dont il dispose, l’argent qu’il a dessus, et même des photos prises en « caméra cachée ».

Les mêmes informations sont données sur sa femme. Associé à la MPAA, un enquêteur de laFACT se serait même fait passer pour un éventuel acquéreur de sa maison, afin de pouvoir y entrer, et prendre des photos de son intérieur et de son matériel informatique…[/box]

Cependant, selon la cour, les documents affichés par Vickerman n’auraient jamais dû être dévoilés au public.

Hier, lors d’une audience, Vickerman a admis l’affichage des fichiers. Il a dit qu’il pensait qu’il était en droit de les rendre publiques,ces fichiers ayant été divulgués devant le tribunal.

Pour son outrage à la cour, le juge Evans a condamné Vickerman à un mois de prison,qu’il devrait purger consécutivement avec sa peine de 4ans…

 

Partagez cet article :