La semaine dernière, Kim dotcom avait annoncé que le nouveau MEGAUPLOAD s’appellerait MEGA et que son adresse serait « Me.ga ».

Malheureusement, cela aura été de courte durée, le gouvernement (bananier) du GABON , ayant décidé de saisir le nom de domaine, bien que ce dernier ne comporte rien d’illégal, et que le site n’est même pas ouvert.

Par la suite, Kim DotCom a annoncé que ses avocats lui ont recommandé de moins s’exprimer sur  Twitter,  mais après quelques heures de silence, DotCom a publié un nouveau message annonçant l’adresse du nouveau MEGA : Mega.co.nz

Il s’agit donc d’un nom de domaine  néo-zélandais, pays où il vit,  y a subi une perquisition,et y est actuellement jugé.

Cependant, avec sa popularité dans le pays et suite à ses précédentes dénonciations de prostitutions politiques dans son affaire, Dotcom est confiant que plus rien ne pourrait lui arriver

[box] « Le pouvoir judiciaire fonctionne ici. Les juges sont indépendants et non influencés par la politique. Telle a été notre expérience à ce jour. » dit Dotcom à TorrentFreak[/box]

Le fondateur de Megaupload estime que les questions sont simples à comprendre.

 Le nouveau Mega fonctionnera en toute légalité, et donc le service sera protégé en vertu de la loi en Nouvelle-Zélande. Pour lui, les Lobbyistes, dit-il, ne pourront rien faire à ce sujet.

[box] «Le Premier ministre John Key peut avoir autant de dîners qu’il veut avec des dirigeants d’Hollywood et les lobbyistes du droit d’auteur. Le fait est que le gouvernement néo-zélandais, qui a agi comme une filiale de l’administration américaine, n’est pas au-dessus de la loi.  » explique-t-il.[/box]

 

https://torrentfreak.com/dotcom-announces-brand-new-lobbyist-proof-kiwi-domain-for-mega-121112/

Partagez cet article :