Au Japon, depuis le 1er Octobre de cette année, télécharger illégalement de la musique ou des vidéos est passible de deux ans d’emprisonnement et d’une amende de 2 millions de yens (25.000 dollars).

La loi a été adoptée en Juin après que l’industrie de la musique japonaise, deuxième au monde après les Etats-Unis, ait rapporté des pertes financières, ainsi que des résultats d’enquête suggérant que seulement 1 téléchargement sur 10 est légal.

Depuis que la loi est entrée en vigueur, il y a certainement eu des changements, et de nombreux internautes sont devenus réticents à télécharger illégalement, ce qui semblerait signifier en quelque sorte que la loi obtient un certain succès .

Cependant, selon une  récente étude statistique repérée par Nikopik , depuis que la loi a été votée, les ventes de musique au Japon ont continué à baisser et les consommateurs semblent effectivement montrer une baisse d’intérêt pour la musique comme jamais auparavant …

Les résultats de l’enquête auprès des consommateurs montrent que plus de 68% des personnes interrogées indiquent envisager une dépense moyenne mensuelle de « 0 yen » pour des achats de musique. Ce pourcentage est le plus élevé des 10 dernières années.

[box]

 Le sondage à choix multiples demande aux consommateurs: «Combien dépensez-vous en musique en moyenne par mois? » Avec des réponses allant de «0 à plus de 10.000 yen » (125 $).

le pourcentage de « 0 yen »,est montré ici en orange.

[/box]

 

Avis aux majors de tous bord, continuez à attaquer vos clients, le retour de manivelle est en cours ^^

http://en.rocketnews24.com/2012/11/05/a-month-after-japans-strict-new-download-law-comes-into-effect-survey-suggests-that-consumers-are-spending-less-than-ever-on-music/

Partagez cet article :