La semaine dernière,  Kim Dotcom a annoncé que le nouveau Megaupload verrait le jour le 19 janvier 2013, soit un an jour pour jour après sa fermeture. Il a également indiqué que le site s’appellerait MEGA et que sont adresse serait ME.GA

En plus du fait que le nom de domaine en « .GA » colle parfaitement au nouveau nom, celui-ci appartient au Gabon, et il est donc  hors de portée d’une saisie abusive des Etats-Unis.

Sauf que le Gabon vient de déclarer qu’il allait suspendre le nom de domaine  « me.ga » pour éviter son utilisation par Kim Dotcom!

[box] « J’ai instruit mes services (…) afin que le site me.ga soit immédiatement suspendu », a affirmé le ministre Blaise Louembé, soulignant vouloir « protéger les droits en matière de propriété intellectuelle » et « lutter efficacement contre la cybercriminalité ».

« Le Gabon ne peut servir de plateformes ou d’écran dans la commission d’actes qui viseraient à violer les droits d’auteur en général, ni être instrumentalisé par des personnes peu scrupuleuses » a annoncé mardi le ministre gabonais de la Communication et de l’Economie numérique à l’afp.[/box]

Selon le ministre le nom de domaine avait au préalable été attribué à un internaute Français qui aurait ensuite transféré le nom de domaine à Dotcom.

Le ministre a également déclaré qu’une enquête aurait indiqué  que le nom de domaine a été mis en place pour rediriger le trafic vers un site hébergé en France, afin de permettre le partage de fichiers. (???)

Bizarre cette histoire, En tout cas, si même le Gabon se met à se prostituer pour la mafia Hollywoodienne, nous ne sommes pas sortis de l’auberge…

Rappelons tout de même qu’à ce jour, AUCUN hébergeur de fichiers n’a jamais été condamné, et qu’à moins d’une jurisprudence conséquente, ce business est tout à fait légal, que ce soit en france, aux USA… ou au GABON!

 

Source: http://phys.org/news/2012-11-gabon-megaupload-site.html#jCp

 

 

Partagez cet article :