Kim Dotcom, fondateur de Megaupload, pense  qu’il a été espionné par le GCSB de Nouvelle-Zélande, car cela a permis au gouvernement américain d’avoir accès en temps réel à l’ensemble de ses communications.

La Nouvelle-Zélande et les États-Unis ont conclu un accord pour partager les renseignements recueillis secrètement par « Echelon« . Dotcom dit que c’est la principale raison pour laquelle le GCSB a été utilisé pour la surveillance secrète.

Il y a deux semaines, en Nouvelle-Zélande, l’inspecteur général du renseignement et de la sécurité a révélé que le gouvernement avait illégalement espionné Kim Dotcom.

Dans son rapport, il indique que le Government Communications Security BureauGCSB ) avait effectué une surveillance sur Dotcom, malgré le fait que la loi n’autorise  le CSGB à mener ses actions uniquementcontre des cibles étrangères.

Lorsque l’affaire d’espionnage est devenue publique en Nouvelle-Zélande, le Premier ministre John Key s’est excusé auprès de Dotcom, mais pour le fondateur de Megaupload il y a un problème bien plus grand qui, jusqu’ici, n’a pas été discuté.

Dotcom dit que c’est un « non-sens » qu’il ait été espionné par le GCSB afin de le localiser. Les autorités néo-zélandaises ont en effet de nombreuses options moins « secrètes » pour surveiller ses communications, et selon  Dotcom, le projet Echelon est la raison principale pour laquelle le groupe a été utilisé.

[box] »La partie intéressante est que le GCSB est l’un des cinq partenaires d’Echelon, un projet  d’espionnage global, » indique Dotcom dit TorrentFreak.[/box]

Outre le GCSB de Nouvelle-Zélande, la National Security Agency (NSA) des États-Unis fait également partie d’Echelon . Et comme il y a des conditions mises en place qui permettent aux organisations de partager des données, le gouvernement américain aurait pu les intercepter.

Dans le cadre du contrat entre Royaume-Uni / Etats-Unis, tous les partenaires Echelon ont un accès instantané à toutes les données qu’ils recueillent. En d’autres termes, tous les renseignements recueillis par GCSB sont à la disposition des Américains en temps réel. Il n’y a aucune obligation de faire une demande spécifique pour y accéder.

Pour Dotcom, il est clair que cette stratégie de partage des données est la vraie raison pour laquelle le GCSB a été chargé de la collecte des informations.

[box] « Le GCSB a été utilisé pour la surveillance de ma communication afin de donner au gouvernement américain un accès complet à toutes mes communications, sans l’exigence d’un mandat, et sans la possibilité pour moi d’avoir accès aux transcriptions« , nous dit Dotcom.[/box]

[box] « Les Etats-Unis ont utilisé cette surveillance du GCSB pour obtenir en temps réel l’accès à mes appels téléphonique et à mes communications sur Internet, et je ne peux rien y faire. Ils refusent de coopérer avec la cour et disent qu’il s’agit de sécurité nationale « , a-t-il ajouté.[/box]

Fait intéressant, Dotcom et ses avocats estiment que les efforts d’espionnage pourraient bénéficier à leur cas, car ils pourraient montrer que rien de néfaste ne se passait. Cependant, à ce jour, les autorités ont refusé de libérer les transcriptions.

[box] « Nous serions très heureux s’ils nous fournissent les transcriptions des conversations téléphoniques enregistrées, parce-que tout ce que vous pourrez entendre, c’est que nous essayions de faire les bonnes choses. Cela montrerait que nous sommes de bons citoyens corporatifs« , dit Dotcom.[/box]

[box] »Dans l’acte d’accusation, le ministère de la Justice  allègue que Megaupload était une opération de racket comme la mafia. Avez-vous déjà entendu parler d’un présumé parrain de la mafia s’énerver à propos de transcriptions de surveillance qui seraient la preuve de son innocence? « [/box]

Le lien Echelon n’est pas un hasard selon le fondateur de Megaupload, qui est convaincu que les Etats-Unis étaient présents tout au long de l’écoute.

[box] «C’est évident», dit Dotcom.

« Tout ce qui se passe dans ce cas va dans la même direction. Les gens dans les sièges les plus élevés du pouvoir ont voulu utiliser tous leurs jouets pour nous détruire, afin de satisfaire leurs bienfaiteurs de Hollywood. »[/box]

Dans le mois à venir, ces questions d’espionnage et de rapport avec les États-Unis resteront un sujet important en Nouvelle-Zélande.

La semaine dernière, Dotcom a révélé  qu’il soupçonne que GCSB d’avoir commencé à surveiller ses communications dès Octobre 2011.

L’inspecteur-détective Grant Wormald est soupçonné d’avoir commis un parjure devant le tribunal, lorsqu’ il a explicitement nié que des efforts de surveillance avaient été effectués.

En outre, Dotcom indique que plusieurs caméras ont été installées secrètement autour de sa maison, un élément qui sera examiné plus en détail lors de la prochaine audience.

[button link= »http://torrentfreak.com/kim-dotcom-u-s-government-used-echelon-to-spy-on-me-121009/ » newwindow= »yes »] TorrentFreak[/button]

Partagez cet article :