Anonymous a mis hors service les sites Web d’Interpol et de la police britannique dans le cadre d’une campagne en faveur de la libération du fondateur de WikiLeaks Julian Assange.
L’annonce a été faite par plusieurs comptes Twitter liés au collectif Anonymous  : le site Web d’ITERPOL et celui de la SOCA ( Serious Organised Crime Agency ) une unité de police britannique chargée des opérations de lutte contre la criminalité grave et organisée ont été bloqués  à partir de 21h18.

Assange, le fondateur et rédacteur en chef du site Wikileaks, doit être extradé de Grande-Bretagne où il avait été placé en résidence surveillée, deux femmes suédoises ayant accusé Assange de crimes sexuels.
Julian Assange craint d’être envoyé en Suède, pour être au final extradé vers les Etats-Unis afin d’ être jugé pour son rôle dans le site WikiLeaks.
Julian Assange a demandé l’asile politique en Équateur, qui a répondu favorablement à la demande plus tôt ce mois-ci.

http://entre-defenseurs-du-net.fr/op-free-assange-anonymous-bloque-le-site-web-dinterpol/

Partagez cet article :