Le groupe Anonymous indique avoir ciblé plusieurs sites Web du gouvernement britannique en  solidarité à Julien Assange, Fondateur de wikileaks , qui s’est réfugié dans  l’ambassade équatorienne pour éviter son arrestation par les autorités britanniques.

Le groupe Anonymous affirme avoir lancé des attaques DDos  contre plusieurs sites dont celui du ministère britannique de justice, et celui du Premier ministre britannique . 

[box] [/box]

le ministère de la Justice a confirmé que le site  « connaît quelques perturbations. »

[box] « C’est un site d’information du public et aucune donnée sensible n’est présente sur ce dernier » a indiqué le département dans un communiqué. [/box]

Le fondateur de WikiLeaks se bat actuellement contre son extradition vers la Suède pour faire face à des accusations d’agression sexuelle. 

Assange cherche à éviter l’extradition vers la Suède, de peur d’être ensuite extradé vers les Etats-Unis pour être interrogé sur des documents secrets publiés sur Wikileaks. Aux Etats-Unis, Assange pourrait alors risquer la peine de mort.

Partagez cet article :