[box]  [/box]

Pendant des années, l’industrie du divertissement a fait pression sur les moteurs de recherche afin qu’ils pénalisent les sites qui pointent vers des fichiers « pirate », et aujourd’hui Google a répondu à leurs demandes.

Pour Hollywood et les grands labels de musique, l’annonce de Google est une victoire importante.

Google a annoncé aujourd’hui qu’il fera baisser le classement des sites Web qui reçoivent un nombre élevé de demandes de retrait pour des question de droit d’auteur.

Ce changement est le résultat des efforts de lobbying de grande envergure d’Hollywood et des grands labels de musique.

Amit Singhal de Google  écrit:

[box]  « Dès la semaine prochaine, nous allons commencer à prendre en compte un nouveau paramètre dans nos classements : le nombre de demandes de retraits liées au droit d’auteur. Les sites avec un nombre élevé de notifications pourront être rabaissés dans nos résultats de recherche »é .[/box]

Plus tôt cette année, Google a décidé de publier toutes les demandes de retrait. Cela signifie qu’en plus d’avoir des liens censurés, les sites de cette liste seront désormais pénalisés dans leur réferencement

Les sites en première ligne de cette nouvelle forme de censure sont donc : filestube.com, extratorrent.com,  isohunt.com …

Ils peuvent donc dès à présent s’attendre à paraître plus bas dans les résultats de recherche de Google.

Si cela peut rassurer quelqu’un, Google souligne dans son message qu’il ne sait pas si un contenu est autorisé ou non, et que la suppression de pages de ses résultats n’interviendra qu’ à la suite d’une demande de retrait. Google indique donc que ce n’est pas lui qui décide de dégrader le référencement d’un site… ce sont les ayants droits!

Un des principaux problèmes avec le nouveau classement de Google est que du contenu parfaitement légal sera déférencé.

Prenant comme exemple YouTube, des millions de résultats de recherche pertinents et légaux seront dégradés simplement parce-qu’il y a un nombre élevé de vidéos «non autorisées»  postées sur le site.

De nombreux sites peuvent également être punis suite aux mauvaises demandes de retraits que les titulaires de droits d’auteur envoient. Cela est pour le moins  inquiétant

 

Partagez cet article :