FileSonic et Oron, deux grand Cyberlockers ( service d’hébergement de fichiers) , ont été traînés devant les tribunaux par la société de divertissement pour adultes « Flava Works Inc ». Dans une plainte déposée devant un tribunal fédéral dans l’Illinois, les cyberlockers sont accusés d’avoir échangé du matériel protégé par copyright. 

Dans les documents déposés à la Cour du District Nord de l’Illinois la semaine dernière, la société « Flava Works » accuse FileSonic et Oron d’ infractions de droit d’auteur .

SI seulement 2  cyberlockers sont poursuivis, fait étonnant, la plainte en liste un bon nombre :

[box] « Sur la foi de renseignements, Oron.com, FileFactory.com, FileMonster.com, FilePost.com, FileServe.com, FileSonic.com, Hotfile.com, i-Filez.com, Rapidshare.com, andShragle.com, Earnwell Hong Kong LTD, et RapidShare AG, exploitent /contrôlent des sites Web qui sont accessibles à travers les États-Unis et dans le monde. Selon nos Informations , ces sites vendent l’accès à de grandes quantités de fichiers protégés  sans avoir à payer les propriétaires légitimes. »[/box]

Les deux cyberlockers sont rejoints par 26 utilisateurs qui auraient partagé des liens vers des documents protégés par copyright en diffusant les liens sur des groupes Yahoo . Il est affirmé que grâce à ces listes de diffusion, les accusés auraient pu activement négocier  des liens, dont certains ont été téléchargés par les accusés eux-mêmes.


Selon Flava Works, les cyberlockers ont directement profité de ces infractions par le biais de leurs programmes d’affiliation.

La plainte caractérise FileSonic comme un site «illégal» , une description répétée pour Oron.

[box] « Sur la foi de renseignements pertinents, Filesonic.com n’est pas une entreprise de stockage de fichiers légitimes. Le Programme d’affiliation et de récompense de Filesonic.com  offre aux membres la possibilité de gagner  de l’argent en uploadant des vidéos sous copyright. « [/box]

[box] « Les membres sont payés sur la base du nombre de téléchargements de leurs fichiers et également sur  le nombre des comptes premium  achetés par des utilisateurs accédant à Filesonic.com grâce à des liens de ce membre. »[/box]

Il est difficile de comprendre pourquoi Flava Works a distingué ces deux cyberlockers des autres pourtant cités dans la plainte  

Filesonic en particulier, semble être un choix étrange puisqu’ il a désactivé le service de partage de fichiers « publics » depuis le mois dernier.

[box] [/box]

Pour Oron, c’est la deuxième poursuite intentée contre le site. Le mois dernier, une autre » société adulte » avait poursuivi la compagnie et réclamait $ 34,8 millions de dollars. Dans le cadre d’un règlement à l’amiable, Oron, a offert d’aider le studio a poursuivre ses propres utilisateurs .

A l’écriture de ce billet, Oron.com est inaccessible. Simple coïncidence? Nous vous donnerons plus de détails sur ce dernier point.

[button link= »http://torrentfreak.com/filesonic-oron-and-their-users-hit-with-piracy-lawsuit-120730/ » newwindow= »yes »] Torrentfreak[/button]

Partagez cet article :