Certains des plus grands noms de l’industrie musicale britannique ont écrit au premier ministre David Cameron, dans l’espoir qu’il puisse faire quelque chose pour le téléchargement de musique illicite.

Simon Cowell, Roger Daltrey, Elton John, Brian May et Andrew Lloyd Webber font partie des riches célébrités qui demandent au gouvernement de faire pression sur les fournisseurs de services Internet,  les moteurs de recherche et les annonceurs publicitaires afin de résoudre les problèmes de l’industrie musicale.

L’industrie souhaite que le gouvernement pèse afin que les FAI  bloquent l’accès aux sites illégaux et aident à punir les partageurs de fichiers, que les annonceurs se détachent des «sites de contrefaçon», et que les moteurs de recherche suppriment les liens vers des sources non autorisées de musique en ligne.

Voici la lettre dans son intégralité:

——–

[box]Monsieur le Premier ministre,

L’attention du monde se tournant cet été vers le Royaume-Uni , il y a une possibilité de stimuler la croissance dans les secteurs où le Royaume-Uni dispose d’un avantage concurrentiel. Nos industries créatives représentent un secteur qui crée des emplois au moins deux fois plus vite que le reste de l’économie.

La part de la Grande-Bretagne dans le marché mondial de la musique est plus élevée que jamais avec des artistes du Royaume-Uni, menés par Adèle, ayant atteint la célébrité mondiale. En tant que nation numérique avancée dont la langue est parlée dans le monde entier, le Royaume-Uni est bien placé pour accroître ses exportations dans l’ère du numérique. La concurrence dans le secteur de la création se trouve dans le talent et l’innovation, et non dans des frais de mains-d’œuvres ou des matières premières.

Nous ne pouvons exploiter ce potentiel que si nous avons un cadre national solide protégeant le droit d’auteur, de sorte que les industries créatives du Royaume-Uni puisse obtenir un rendement équitable sur leurs énormes investissements engagés pour créer du contenu original. Les activités illégales en ligne doivent être marginalisées. Ce sera bénéfique pour les consommateurs, leur donnant confiance qu’ils achètent en toute sécurité en ligne à partir de sites légaux.

La façon la plus simple pour assurer cela, serait de mettre rapidement en œuvre  les mesures attendues depuis longtemps de la loi « Digital Economy Act 2010″, et s’assurer que les FAI, les moteurs de recherche et les annonceurs publicitaires jouent leur rôle de protéger les consommateurs et les créateurs face aux sites illégaux.

Nous sommes fiers de notre héritage culturel et sommes persuadés que nous et notre secteur pouvons jouer un rôle bien plus important pour soutenir la croissance du Royaume-Uni. Pour pouvoir continuer à créer un monde maîtrisant les contenus créatifs, nous avons besoin d’un peu d’aide de nos amis.

Cordialement,

Simon Cowell
Roger Daltrey CBE
Professor Green
Sir Elton John CBE
Le Lord Lloyd Webber
Dr Brian May CBE
Robert Plant
Roger Taylor
Tinie Tempah
Pete Townshend

[/box]

Étonnant de voir qu’une industrie qui pèse si fort en comparaison des autres industries ait besoin d’aide pour s’en sortir (encore mieux?)

 

[button link= »http://torrentfreak.com/top-music-stars-ask-uk-prime-minister-for-anti-piracy-action-120724/ » newwindow= »yes »] TorrentFreak[/button]

Partagez cet article :