Kim Dotcom dit qu’il sait qui a ordonné la fermeture de son entreprise.

Le fondateur de Megaupload nous informe qu’il dispose d’informations qui révèlent que ce n’est nul autre que Joe Biden le vice-président des Etats-Unis qui  a ordonné de cibler le site.

Joe Biden est connu pour être l’un des meilleurs amis de l’ancien sénateur Dodd Chris,  maintenant à la tête de la MPAA.

 

Lorsque Megaupload a été perquisitionné en Janvier, les questions ont été soulevées quant aux raisons pour lesquelles le gouvernement des États-Unis a agi de façon si agressive contre une société qui, apparemment, jouait dans les règles.

Peu de temps après que Kim Dotcom ait été libéré de sa détention, il a pointé du doigt Washington, en faisant valoir que l’enquête était un Mega «cadeau» à Hollywood, facilitée par des forces gouvernementales corrompues. Dans les mois qui ont suivi, les recherches de Dotcom sur les motivations du gouvernement américain auraient abouti à certains résultats révélateurs.

 

Alors que le fondateur de Megaupload reste prudent quant à révéler trop d’informations pour le moment, dit-il, il disposerait d’informations qui montreraient que le responsable qui aurait appellé à la coupure de Megaupload ne serait nul autre que le vice-président américain Joe Biden.

[box] »Je sais d’une source sûre que c’était Joe Biden, le meilleur ami de l’ancien sénateur et actuel patron de la MPAA  Chris Dodd, qui a ordonné à son ancien avocat, et actuel procureur Neil MacBride de couper  Megaupload »  dit Dotcom[/box]

 

Dotcom  avait précédemment laissé entendre que Biden était  impliqué dans l’affaire Megaupload par un de ses tweets.

 [box] Regardez les tourtereaux ! Je sais ce que vous avez fait.

[/box]

 

Selon Dotcom, le cas « MEGA » a été discuté en Juin de  l’année dernière lors d’une réunion dans l’aile ouest de la Maison Blanche.

[box] « Après, que nous ayons reçu des informations à partir d’un initié, nous avons scanné les journaux des visiteurs de la Maison blanche de toutes les réunions où Joe Biden et Obama ont reçu Chris Dodd et les patrons de studios. Ils sont accessibles au public sur le site de la Maison Blanche  » indique Dotcom.[/box]

[box] »Il est intéressant de constater qu’un homme du nom de Mike Ellis, un expert d’extradition de l’AMP en Asie et ancien directeur de la police de Hong Kong, a également été présent à une réunion avec Chris Dodd, tous les patrons de studios et le vice-président Joe Biden. Le même Mike Ellis a également rencontré le ministre de la Justice Simon Power en Nouvelle-Zélande. »[/box]

Une vue d’ensemble des visiteurs qui étaient présents à cette réunion est énumérée ci-dessous.

  • Barry Meyer – directeur général de Warner Bros Entertainment,
  •  Brad Grey – PDG de Paramount Pictures,
  • Michael Ellis-directeur général de l’AMP en Asie-Pacifique,
  • Chris Dodd – chef de la direction de la MPAA,
  • Jeff Blake – Vice-président de Sony Pictures Entertainment,
  • Ronald Meyer – Président de Universal Studios,
  • Michael O ‘ Leary – MPAA Senior Executive Vice President for Global Policy et des affaires extérieures,
  • Rich Ross – Président de Walt Disney Studios à l’époque.
[box] La réunion

[/box]

 

Les informations ci-dessus suggèrent en effet que le cas Megaupload a été discuté aux plus hauts niveaux politiques l’année dernière.

Il reste à voir quel est est exactement le rôle de Joe Biden, et si cela est problématique.Toutefois, Dotcom est convaincu que des éléments corrompus au sein du gouvernement des États-Unis ont mené à la coupure de  Mega. Plus de détails à ce sujet seront rendus publics dans un avenir proche .

[box] »Au moment opportun, nous publierons ce que nous savons. L’affaire Mega est un thriller politique  » conclut Dotcom.[/box]

http://torrentfreak.com/kim-dotcom-joe-biden-ordered-the-megaupload-shutdown-120703/

 

Partagez cet article :