Dans un mois, le Parlement européen devra se prononcer pour ou contre le traité ACTA.

[box] « Malgré le danger immense que ce traité sur les droits fondamentaux des citoyens européens, son rejet de la part du Parlement européen n’est pas acquis tant le vote reste incertain. Une nouvelle et je l’espère dernière manifestation européenne s’impose » déclare Marc Tarabella, chef de délégation PS au Parlement européen et anti ACTA de la première heure.[/box]
Plus de 80 manifestations à travers l’Europe ce 9 juin

Pour rappel, ACTA est censé lutter contre la contrefaçon mais le texte, en vérité, ne propose qu’un flou juridique dans lequel les libertés fondamentales des citoyens européens sont gravement en danger.

La contrefaçon est un fléau et le viol de la propriété intellectuelle un réel problème mais avec les collègues socialistes belges et européens, nous sommes en train de travailler sur d’autres solutions. Car oui, il existe des solutions meilleures que ce traité toxique.

Rejeter ACTA pour proposer une alternative constructive est donc primordial. Les socialistes ont officiellement pris position contre le traité, la gauche européenne et nombre d’élus de droite sont solidaires de cette décision.

Cependant, il reste encore beaucoup de députés, notamment au sein du parti conservateurs et à droite, au Parlement, qui sont prêts à valider ce texte toxique pour le citoyen en dépits de nos mises en garde.

Parce que le danger d’une validation du traité ACTA est toujours bien présente, nous appelons à une manifestation européenne le 9 juin contre le traité.

Peu importe votre âge, votre nationalité, vos aspirations politiques

Tous ensemble ce 9 juin, contre ACTA

 

Partagez cet article :