Anonymous Tunisie a, dans un communiqué de presse rendu public dimanche 20 mai, averti le « Peuple du monde libre » que la Tunisie est en danger. Selon le groupe Anonymous, la révolution a été confisquée.

[box] « Anciens et nouveaux dirigeants, profiteurs passés et présents du régime, s’unissent dans une touchante unanimité et s’organisent pour nous priver, à nouveau, de nos libertés fondamentales. La censure s’apprête à réapparaître, l’arbitraire de l’Etat à redevenir la norme »[/box]  a indiqué le communiqué.
Ammar 404, qui fût un des procédés de censure sur Internet parmi les plus stricts du monde, et qui a été longtemps utilisé par l’ancien régime, referait donc surface sur le web tunisienavec sa barbe.

Le communiqué d’Anonymous, publié sur Youtube, a rappelé que la Tunisie est un des pays où la technologie d’Amesys a été déployée. Mais contrairement à la Libye, où le système mis en place par cette filiale de l’entreprise Bull n’est plus en service, le système reste opérationnel en Tunisie, dans l’opacité la plus complète.

Le groupe Anonymous a considéré que cette structure fonctionne, exactement sous la forme d’une gigantesque machine qui servirait à surveiller, espionner et à censurer le net enTunisie. Le groupe considère le recours à la technologie d’Amesys comme une grave violation des libertés d’internet.

[box] « Ces commissions, que vous pouvez qualifier de comités d’espionnage, vous connaîtront mieux que vos amis ou que votre famille », précise Anonymous qui estime que le temps est venu d’agir pour le maintien des libertés individuelles, afin de préserver les libertés d’internet et de préserver la liberté d’expression si difficilement obtenue. » Participez à l’opération Révolution 404, rejoignez nous sur IRC »[/box] , c’est par ces termes que le groupe Anonymous a appelé les Tunisiens à une révolution 404.

http://www.cridem.org/C_Info.php?article=629756

Partagez cet article :