La Commission européenne a admis pour la première fois que l’Accord commercial anti-contrefaçon, ou ACTA, sera probablement battu en Europe.

L’échec de l’ACTA à travers le vote dans l’UE est,en effet, de plus en plus probable. La plupart des groupes politiques du Parlement, et même le président du Parlement , ont également pris position contre le traité. Toutefois, la Commission européenne a toujours été un ardent défenseur du traité ACTA.
Le fait que Neelie Kroes, commissaire européenne chargée de la société numérique, l’admette, marque donc un tournant dans le débat en cours sur l’ACTA.

[box]  « Nous avons récemment vu comment des milliers de personnes sont prêtes à protester contre des règles qu’elles considèrent comme contraignantes à l’ouverture et l’innovation de l’Internet. Il s’agit d’une forte et nouvelle voix politique »[/box] , a dit Kroes dans un discours à Berlin.

[box] « En tant que nouvelle force d’ouverture, je m’en réjouis, même si je ne suis pas toujours d’accord avec tout ce qui est dit . » [/box]

[box] « Nous sommes désormais appelés à vivre dans un monde sans les lois SOPA et ACTA. Maintenant, nous devons trouver des solutions pour faire d’Internet un lieu de liberté, d’ouverture et d’innovation pour tous les citoyens»[/box] a poursuivi Kroes.

ACTA est ostensiblement destiné à harmoniser les lois anti-contrefaçon dans le monde entier, mais beaucoup ont suggéré qu’ACTA limiterait aussi les libertés en ligne et ciblerait injustement des personnes partageant des fichiers individuels, plutôt que de seulement traiter avec ceux qui enfreignent la propriété intellectuelle sur une échelle commerciale.

http://www.zdnet.co.uk/blogs/communication-breakdown-10000030/acta-likely-to-fail-european-commission-admits-10026075/

Le 9 juin venez nombreux manifester contre ACTA ! Envoyez un message fort pour toutes les lois que l’on souhaite vous imposer et autorisant la censure, la surveillance généralisée, … ACTA,Hadopi, Loppsi, SOPA, PIPA, Indect, CISPA…c’est NON!

Partagez cet article :