Bien que la Tunisie ait officiellement quitté la dictature, les violences policières semblent être toujours présentes. Dernière en date ce lundi, lors de la commémoration de la « journée des martyrs » en Tunisie, où les manifestants qui voulaient défiler pacifiquement sur l’avenue Bourguiba( artère symbole de la révolution tunisienne). ont été violemment chassés par la police.

Les anonymous s’en prennent désormais à Ennhadha, le parti au pouvoir en tunisie.

Anonymous tunisie affirme posséder 2725 emails confidentiels, dont une partie seulement a été rendue public.

Un email d’un cadre du parti islamiste Larbi guesmi a attiré l’attention des internautes.

Larbi Guesmi est un cadre du parti islamiste, ex réfugié politique en suisse et ancien imam à Neuchâtel qui avait déjà provoqué la polémique l’an dernier avec des propos ambigus dans un poème sur l’utilisation des ceintures explosives.

Dans un mail dévoilé, qu’il aurait envoyé à son parti il y a quelques semaines, Larbi Guesmi appelle « à tuer civilement les dissidents du gouvernement et suggère de dénoncer le caractère anti-islamique des opposants à Ennahdha. »

Le parti reconnait que des  emails ont bien été interceptés mais affirme que la plupart sont truqués sans donner plus de détails.

De leur côté, les Anonymous tunisiens promettent d’en publier d’avantage si les nouvelles autorités ne font pas respecter les droits de l’homme et continuent à censurer internet

Communiqué : Peuple tunisien, nous sommes Anonymous.

Nous avons toujours été aux côtés des peuples du monde,

En défendant les principes de la démocratie et de diverses libertés.

En signe de protestation contre ce qui se passe ces dernières semaines en Tunisie.
Particulièrement le silence du gouvernement contre l’attaque des jeunes acteurs tunisiens par un courant salafiste. La nomination des gouverneurs pro Ennahdha.
La violence commise au ministère des droits de l’homme à l’encontre des blessés de la révolution et cette fois-ci ils s’attaquent aux manifestants chômeurs diplômés
devant le ministère de l’intérieur qui réclamaient simplement leurs droits au travail.

Nous avons donc décidé de publier les documents confidentiels d’Ennahdha.

Comprenant les adresses emails personnels, numéros de téléphones, transactions bancaires, ainsi que quelques factures payées lors de la compagne électorale.

En donnant accès aux archives des boites emails de plusieurs de vos dirigeants. Nous avons donc ouvert l’accès à ces emails au public, vous pouvez désormais y accéder
à ces archives via le lien qu’on a mentionné sur notre page.

Gouvernement Tunisien, nous avons gardé une très grande partie de vos données secrètes. Si vous ne voulez pas les voir publiées sur internet nous vous demandons de rester
à la hauteur de vos compétences, d’éviter la censure sur internet et de respecter les droits de l’homme ainsi que la liberté d’expression en Tunisie.

Anonymous est né d’internet,

Internet est incontrôlable,

Anonymous est incontrôlable,

Nous sommes dans l’ère de l’information,

Nous sommes Anonymous,

Nous sommes Légion,

Nous n’oublions pas,

Nous ne pardonnons pas,

Redoutez-nous.

 

https://www.anonymous-tunisia.org/archives/jbeli/index2.php

 

http://www.rts.ch/info/monde/3913728-anonymous-a-pirate-des-donnees-du-parti-islamiste-ennahdha-en-tunisie.htmlVoici

Partagez cet article :