Toulouse 10 mars 2012 : Manifestation STOP ACTA

Il faisait beau, je n’irai pas jusqu’à dire qu’il faisait chaud, mais c’était l’occasion rêvée de profiter du temps méridional pour aller militer et tracter contre l’ACTA.

12000 tracts apolitiques ont été imprimés pour l’occasion.

14h place Arnaud Bernard, nous étions une bonne quarantaine, et pas un seul policier pour nous encadrer.

Nous avons attendu 14h45 pour démarrer le cortège, toujours sans la moindre présence des forces de police pour nous encadrer.

Les 100 participants sont plutôt timides malgré le nombre de tracts à distribuer et enfin les premiers slogans sont lancés. Aucune des voitures garées près de la basilique Saint-Sernin n’a été épargnée, aucun piéton non plus quand le cortège est remonté rue du Thor jusqu’au Capitole. Un enterrement de vie de garçon se joindra à nous, on profitera alors du son de leur mégaphone pour les entendre scander qu’ « ACTA ne passera pas. »

Certains ont pris la parole devant l’Hôtel de Ville pour expliquer ce que nous risquions si l’ACTA était ratifié. Le cortège repart sur rue Saint-Rome où certains passants ont rejoint la manifestation, c’est ambiance bon enfant. C’est là que j’aperçois l’écharpe tricolore d’une élue. Une maire d’un village arriègois d’une trentaine d’habitants s’était glissée parmi les anonymous et autres indignés, alors qu’on notera la malheureuse absence des drapeaux du parti pirate.

On la surprendra même à tracter auprès des commerçants toulousains. Quelques photographes avec des objectifs professionnels étaient présents également, je ne sais pour qui ils travaillaient, peut-être la DCRI. Malheureusement, nous sommes loin de l’effectif et de la popularité du grand cortège sous la neige du 11 février dernier.

A notre retour, place du Capitole, notre petit groupe fait malheureusement triste allure auprès de l’association France-Tibet qui milite pour la liberté de l’état. Les organisateurs, ou du moins ceux qui ont osé prendre la parole publiquement, nous ont chaleureusement ont remercié de notre présence malgré une nouvelle baisse de l’effectif. Ils nous ont bien rappelé que l’ACTA était seulement en pause et que nous devions continuer à descendre dans la rue. Nous nous sommes donc éparpillés pour aller tracter dans la ville.

A la prochaine.

PS: N’oubliez la conférence de Jeremy Zimmermann, co-fondateur et porte-parole de l’association citoyenne La Quadrature Du Net ce jeudi 15 mars à 18h30 à l’Utopia. Plus d’infos.

Prochaine Manifestation prévue le 25 Mars ;)

Partagez cet article :

Author: Mayou

Share This Post On