DANEMARK : Google, facebook et 8000 sites censurés à tord pour pédophilie!

Hier, une « erreur humaine », réalisée par la police a totalement bloqué des milliers de sites au niveau DNS . Les Visiteurs danois n’ont pas pu accéder à  environ 8.000 sites, y compris Google et Facebook et ont ​​été informés que ces sites ont été bloqués pour des raisons de » pornographie enfantine », une situation qui a persisté pendant plusieurs heures.
La censure en ligne est une question sensible.

Certaines personnes pensent que toutes les informations doivent être libres et que les adultes, sont en mesure de faire leur  propres choix. Dans d’autres pays, cela n’est pas une option, car les régimes oppressifs prennnent le contrôle afin de maintenir leur base de pouvoir.

 

Dans l’Ouest, la censure en ligne prend des formes différentes. En plus de la censure visant à lutter contre la criminalité grave, les sociétés de divertissement font de plus en plus pression pour que des sites soient bloqués afin de protéger leurs intérêts.

 

Hier des milliers de danois ont vu les messages suivants en voulant se rendre sur un site « bloqué »

«The National High Tech Crime Centre de l’Agence danoise de la police nationale [NITEC], qui aide à des enquêtes sur la criminalité sur l’internet, a informé que la page Internet  avec laquelle votre navigateur  essaye d’entrer en contact peut contenir des fichiers qui pourraient être considérés comme de la pornographie enfantine,  »

«À la demande du Centre National High Tech Crime de la police nationale danoise, Siminn Denmark A / S a bloqué l’accès à la page internet. »

 

La NITEC est responsable du maintien d’une liste de sites « noir » à bloquer. Chaque jour, les FAI du pays  récupèrent  la liste, puis applique des blocus DNS dans leur infrastructure. Hier, cependant, quelqu’un a fait une énorme erreur.

Selon NITEC chef Lundberg Johnny, cela commencé quand un employé au centre de la police a décidé de passer de son propre ordinateur à celui d’un collègue.

« Il s’est assis et était sur le point de faire une enquête, et, ce faisant il a placé une liste de sites légitimes dans le mauvais dossier, » a expliqué Lundberg.  »Avant de devenir conscients de l’erreur, deux FAI avait déjà récupéré la liste des sites. »

Cette liste contenait 8000 sites.

Après avoir pris connaissance du problème, NITEC a corrigé l’erreur mais il a fallu  3 heures pour que les sites soient de nouveau accessibles.

Lundberg a déclaré que son organisation était désolée pour l’erreur et a maintenant adopté un nouveau système dans lequel les sites bloqués doivent maintenant être approuvés par les deux employés au lieu d’un, mais pourquoi n’était-ce pas déjà le cas, pour tel processus au  de vu la gravité des débats.

L’autre question est de savoir comment est-il possible d’avoir la possibilité de bloquer  8000 sites en les ajoutant simplement à une liste noire – pour une raison quelconque – sans aucune forme de contrôle. L’association politique  Danemark IT est critique à ce sujet et  appelle  les FAI à cesser toute coopération avec la NITEC qui fonctionne sans aucune sorte de contrôle judiciaire.

«L’histoire d’aujourd’hui montre que les policiers ne sont pas en mesure de protéger contre les erreurs manuelles qui pourraient dégénérer en quelque chose qui fonctionne réellement comme un« kill switch »de l’Internet, » .

 

http://torrentfreak.com/google-facebook-and-8000-other-sites-accidentally-dns-blocked-120302/

Partagez cet article :

Author: Blackistef

Share This Post On