Ça y est : selon les sources de « Lepoint », la Hadopi aurait décidé d’envoyer ses premiers dossiers de « pirates recidivistes » devant le procureur de la république. C’est donc la Fin de la récréation et le lancement de la partie répressive.

 

Le point nous rappelle qu’entre  janvier 2010 et juin 2011, la Hadopi a adressé 470 935 premiers avertissements par mails, puis 20 598 recommandés aux récidivistes, dont une petite dizaine se sont retrouvés à devoir s’expliquer devant la CPD.

 

C’est donc logiquement parmi ces 10 internautes que la HADOPI a sélectionné ceux qui viennent d’être envoyés devant le procureur de la république. (A moins que d’autres personnes n’aient été convoquées par HADOPI entre temps ce qui semble peu probable) Le chiffre n’est pas donné mais donc dans la logique il devrait être inférieur à 10…(a verifier puisque le figaro parle de moins de 165 dossiers..)

 

Ce sera maintenant au procureur de décider si l’internaute mérite d’être envoyé devant le juge pour « défaut de sécurisation de son accès à internet ».

 

On risque de quand même bien rire car à moins qu’un internaute n’ait avoué son horrible crime et étant donné qu’il n’y a aucun moyen de sécurisation infaillible qui existe, et que le processus de collecte des adresses IP d »Hadopi ne fait l’objet d’aucune homologation, il ne risque pas d’y avoir beaucoup de condamnations…:p

 

Surtout que pour le coup Numérama, comme toujours très engagé sur le sujet, a sorti quelque chose d’assez amusant. Il s’agit d’un petit Lexique destiné aux avocats et rappelant point par point de quelle manière ils peuvent faire écrouler le château de carte de la hadopi en soufflant dessus.

 

Je vous laisse découvrir le lexique « avocat contre Hadopi  » ici : http://www.numerama.com/magazine/21638-hadopi-petit-guide-juridique-pour-les-avocats.html

Le 25 Février prochain, nous serons là pour nous faire entendre contre ACTA, mais aussi contre HADOPI !

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/emmanuel-berretta/exclusif-les-internautes-traduits-devant-les-parquets-par-la-hadopi-13-02-2012-1430826_52.php

Partagez cet article :