Voici le Communiqué du Parti Pirate :

Des Partis Pirates du monde entier, et notamment le Parti Pirate allemand fort de ses vingt mille membres et de ses 15 élus à Berlin, se joignent aux appels à manifester contre le traité ACTA propagés sur Internet depuis la fermeture brutale de Megaupload et la conclusion du procès entaché de conflits d’intérêts de The Pirate Bay.

Le Parti Pirate apporte son soutien et appelle à rejoindre les manifestations qui auront lieu dans toute la France ce samedi 11 février !

Des représentants nationaux du PP seront présents à Paris, où la manifestation débutera place de la Bastille à 14h pour converger vers le Ministère de la culture. Les sections locales et les pirates de toute la France sont invités à décentraliser cet évènement et à se mobiliser dans chaque région, comme certains l’ont déjà fait les semaines précédentes.
Le traité ACTA est un concentré de tout ce contre quoi nous luttons : négocié dans l’opacité la plus totale et sans contrôle citoyen (direct comme indirect), il aurait pour effet depousser fournisseurs d’accès et autres hébergeurs à une censure automatisée et excessive des échanges sur Internet, ou encore de rendre plus délicat l’approvisionnement en médicaments génériques des pays en développement. Pire, il contient un article instaurant un comité ayant le pouvoir de modifier l’accord après ratification, et équivaut donc à signer une feuille blancheà l’industrie du droit d’auteur et autres laboratoires pharmaceutiques !
Il est encore possible de rejeter le traité ACTA, comme les lois SOPA et PIPA ont été repoussées aux États-Unis. Alors que le propre rapporteur du texte au Parlement européen a démissionné en refusant de participer à une telle « mascarade », et que la pression du public a conduit la Polognela Slovaquie ou encore la République Tchèque à annoncer la suspension de leur ratification de l’accord, nous pouvons frapper un grand coup et montrer aux députés européens que les citoyens ne veulent pas de ce texte, que rien ne justifie et qui aurait un effet désastreux pour le seul bénéfice de quelques-uns.
Si vous êtes indignés, Anonymous ou tout simplement attachés au respect des libertés civiques et à l’accès aux soins et à la culture, faites entendre votre voix et venez manifester samedi 11 février !
Des masques d’Anonymous à fabriquer vous-mêmes sont disponibles aux adresses suivantes : relief ou plat.

Le Parti Pirate.

Le 9 février 2012

http://www.partipirate.org/blog/com.php?id=1437

Communiqué publié sous licence CC-BY.

Partagez cet article :