France: #Guéant veut faire censurer le nouveau #COPWATCH et tous les sites qui diffusent ses miroirs! #censure

Il y a quelques mois, la France avait décidé de bloquer le site copwatch-nord-idf sous prétexte que celui-ci dévoilait (ou dénonçait) des informations confidentielles ou des propos diffamatoires sur des fonctionnaires de police.

D’origine américaine , les sites « copwatch » (qui sont tout à fait légaux) invitent les internautes à filmer ou prendre en photo les policiers  en intervention pour lutter contre les abus et  les violences policières (un policier n’a pas le droit de refuser d’être  filmé lorsqu’il est en service .)

Lorsque Copwatch-nord-idf s’est fait censuré, il n’a pas fallut longtemps pour que de nombreux » sites miroirs » fleurissent un peu partout sur le net. Par la suite le site a tout simplement contourné la censure … en prenant simplement un nouveau nom de domaine.

Claude Guéant est alors intervenu, afin de demander le blocage du nouveau site ainsi que des 35 « miroirs ». Il a également demandé que  tous les futur miroirs qui seraient mis en place dans le futur, soient également bloqués sans avoir besoin de passer par la « case » justice.

Les FAI ont expliqué à la cour que  bloquer les sites miroirs serait inutile , dès lors que d’un simple clic le site  Copwatch pourra toujours être copié  à l’infini  et reproduit sur d’autres sites personnels. Qui plus est, d’après des constats d’huissier réalisés par SFR, sur les 35 sites visés, certains (14) sont inaccessibles, et l’un d’entre eux est un blog sur l’art numérique.

Au final, le Ministère public a jugé « inconcevable » et « disproportionnée » la demande de Claude Guéant, à savoir bloquer les futurs sites illicites similaires aux sites actuels.

Les FAI ont ajouté que  bloquer ces sites, notamment le dernier, serait une atteinte à la liberté d’expression.

L’un des sites menacé est « SebSauvage » . (que je vous invite à visiter)

Ce dernier a  reçu un email de son FAI : FREE

Monsieur,

Au même titre que d’autres fournisseurs d’accès à Internet, Free a été assignée par le Ministre de l’intérieur, de l’Outre Mer des Collectivités Territoriales et de l’Immigration pour obtenir le blocage de contenus accessibles à différentes adresses. Vous trouverez ci-joint l’assignation en question.

Il apparait que certaines pages dont le contenu, selon le plaignant, s’avère illicite semblent avoir été mises à disposition du public via l’adresse IP correspondant à votre Freebox.

Nous vous rappelons que votre accès à Internet doit être utilisé dans le respect de la législation en vigueur et que toute activité illicite à partir de cet accès peut donner lieu à une suspension du service qui vous est fourni.

Afin de préserver vos intérêts, nous vous invitons en conséquence à bien vouloir mettre fin au trouble invoqué par le plaignant en procédant au retrait des pages web objet de l’assignation jointe.

Direction Juridique

Un message bien inutile, tout comme l’assignation puisque SebSauvage  avait déjà supprimé son miroir depuis plusieurs semaines, étant donné que Copwatch était accessible par un nouveau nom de domaine.

Que se passera t-il pour SebSauvage et les autres sites mis en cause comme   http://hoper.dnsalias.net/tdc/  ? (que je vous invite aussi  à visiter ;) )

Le délibéré aura lieu le 10 février prochain à 16h, soit dans 2 jours.

NON à la censure ! OUI aux sites COPWATCH qui dénoncent les abus des policiers !

 

http://www.pcinpact.com/news/66373-copwatch-filtrage-blocage-dpi-proportionnalite.htm

http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2012/02/07/13/28/23-assignation-en-refere

Partagez cet article :

Author: Blackistef

Share This Post On