USA: 307 noms de domaine censurés sans procès, mais #Firstrow déjà de retour! (#streaming sportif)

Les autorités américaines ont commencé une nouvelle série de saisies de noms de domaine il y a quelques heures, en ciblant plusieurs sites de streaming  sportifs .

Jusqu’à présent, ni le ministère de la Justice, ni l’unité ICE Homeland Security n’ont commenté officiellements, mais il ne peut s’agir d’une coïncidence que les sites sportifs en streaming soient pris pour cible quelques jours seulement avant que le Super Bowl ne soit diffusé.

Au total 307 noms de domaine ont été saisis sans aucune forme de procès, dont 16 qui donnaient directement  accès à des flux en ligne (streaming) des évènements sportifs les plus  populaires.

Firstrow, l’un des célèbre sites dont plusieurs de ses noms de domaine viennent d’être saisis, est furieux de la décision prise par le gouvernement américain.

Convaincu que le service qu’il fournit ne viole pas la loi, le site continue désormais de  fonctionner sous un nouveau nom de domaine. Un des propriétaires a expliqué à TorrentFreak qu’ils n’arrêteront pas à moins qu’ un jugement ne les y oblige .

Très vite après la saisi de ses domaines firstrow.tv, firstrowsports.tv, firstrowsports.net et firstrowsports.com, le service a été remis en place avec un nouveau nom de domaine :  Firstrowsports.eu.

« De nombreuses fois les États-Unis ont saisi des noms de domaines, avant même que les accusés ne soient reconnus coupables par un tribunal de droit. »

« Quel est le but d’essayer de faire passer des lois comme  SOPA et  PIPA s’ils font déjà la même chose sans ces lois? » s’est-il interrogé, se référant aux projet de loi anti-piratage actuellement en instance aux États-Unis, qui rendraient encore plus facile la saisie de noms de domaines prétendument  reliés à  la « contrefaçon en ligne « .

La réponse de firstrow contraste fortement avec celle de John Morton directeur de l’unité ICE Homeland Security.

« Dans le sport, les joueurs doivent respecter les règles du jeu, et dans la vie, les individus doivent suivre les lois du pays. Notre message est simple: respecter les lois sur les droits de la propriété intellectuelle  n’est pas une option, c’est la loi « , a -t-il déclaré.

Ce commentaire est la base même du différend. Quelle est la loi de la terre? Les personnes qui exploitent firstrow ne vivent pas aux États-Unis, et leurs serveurs ne sont pas situés là-bas. En fait, firstrow indique que leur site est parfaitement légal là où il est basé, afin qu’ils poursuivent leurs activités comme d’habitude.

le co-propriétaire de Firstrow  se réfère à des decisions de justice rendues  en Espagne, où les sites qui se contentent de « relier aux œuvres protégées » ont été déclarés légaux . RojaDirecta, un site très similaire à firstrow, a été déclaré légal à 2 reprises devant les tribunaux espagnols .

Aux États-Unis, cependant, les choses fonctionnent différemment. Deux opérateurs de sites de streaming ont déjà été arrêtés et attendent leurs procès. Et si des noms de domaines appartiennent à des étrangers, les États-Unis estiment qu’il ont le pouvoir de le saisir,  si ce dernier contribue  selon eux à une violation du droits d’auteur.

Cette position a soulevé les sourcils entre les gouvernements étrangers. Il ya quelques mois le Parlement européen a adopté une résolution qui critiquait les saisies des noms de domaines aux États-Unis. Ces mesures doivent être contrées car elles mettent en danger « l’intégrité de l’Internet mondial et la liberté de communication. »

Les actions d’hier montrent que les autorités américaines ne sont pas impressionnées par la critique internationale, tout comme firstrow refuse de changer de cap après une saisie de ses domaines. Firstrow dit que ICE perd son temps et qu’il continueront à fournir l’accès de ses services à tous les amateurs de sports à travers le monde, qui ne sont pas en mesure de voir leurs matchs sportif autrement.

http://torrentfreak.com/seized-sports-streaming-site-makes-a-blazing-comeback-120203/2/

Partagez cet article :

Author: Blackistef

Share This Post On