Après que MegaUpload ait été fermé, des Anonymous du monde entier ont décidé de réagir.

Sous l’assaut des attaques Ddos, des dizaines sites ont été mis hors ligne dont Sony, Universal, CBS, et même jusqu’en France avec le site de l’Elysée, le site de l’Hadopi

De nombreuses rumeurs se sont propagées dont celle que  les Anonymous bloqueraient les sites de presse ainsi que les  réseaux sociaux si Megaupload n’était pas réouvert.

Hier, le collectif a mis fin aux rumeurs, le groupe Anonymous s’oppose à toute attaque contre les média , et rappelle qu’ils ne sont pas une poignée de pirates, mais un groupe de citoyens que tout le monde peut rejoindre et qui défendent un idéal : celui d’une révolution moderne contre la pensée unique.

 

 

Partagez cet article :