S’il y a une organisation connue pour sa croisade contre le piratage en ligne, c’est la RIAA. Néanmoins, même au siège de la RIAA plusieurs personnes utilisent BitTorrent pour télécharger de la musique piratée, des films, des émissions de télévision et des logiciels. Et ils ne sont pas les seuls! « The Department of Homeland Security  » – connu pour saisir à tour de bras et sans procès des milliers de noms de domaine pirates – abrite également des centaines de pirates BitTorrent.

La semaine dernière, je vous rapportais que plusieurs entreprises avaient été prises en flagrant délit de piratage grâce à un nouveau site Web qui expose ce que les internautes ont téléchargé sur Bittorrent derrière leurs adresses IP.Les fondateurs du site basé en Russie ont rassemblés ces données à partir de trackers BitTorrent publics, tout comme les groupes anti-piratage le font quand ils traquent les contrefacteurs du droit d’auteur.

En réponse à l’article de nombreux lecteurs ont dit qu’ils ont vu en effet quelques téléchargements familiers, et ils ne sont pas seuls.

YouHaveDownloaded liste actuellement des informations sur plus de 50 millions d’utilisateurs. Bien que le site ne rapporte qu’une toute petite partie des téléchargements  publics (5%), il montre que des personnes téléchargent illégalement dans presque tout groupe organisation de contenu.

Plus tôt cette semaine les actes de piratage dans les locaux de  Sony, Universal et Fox étaient mis en avant. Quelques jours plus tard c’est à l’Elysée, palais de notre président  Nicolas Sarkozy, que des téléchargements illégaux ont été repérés.  Aujourd’hui nous pouvons ajouter la RIAA et le « Department of Homeland Security » à la liste.

Après avoir soigneusement vérifié tous les adresses IP de la RIAA nous avons trouvé 6 adresses IP avec lesquelles des fichiers sous copyright ont été partagés. Mis à part les albums de musique récente de Jay-Z et Kanye West – qui peuvent avoir été téléchargés à des fins de recherches – le personnel RIAA a aussi piraté les cinq premières saisons de Dexter, un épisode de Law and Order SVU, et un convertisseur audio MP3.

RIAA

 

 

RIAA

 

 

RIAA

 

 

RIAA

 

 

RIAA

 

 

RIAA

 

Dans l’ensemble, c’est une révélation étonnante pour un groupe qui souhaite  déconnecter les pirates d’Internet…

Une autre organisation de premier plan connue pour ses actions sévères contre le piratage en ligne est le DHS (« Department of Homeland Security »). Ces derniers mois, ils ont saisi des centaines de noms de domaine  accusés de faciliter la contrefaçon et le piratage. Sans aucun procès ou jugement, les noms de domaines sont saisis et affichent à la place du site le désormais célèbre logo :

La DHS emploie plus de 200.000 personnes,et  le constat n’est guère une surprise. Celui-ci nous  montre que BitTorrent est utilisé partout,des organismes gouvernementaux aux  plus virulents groupes anti-piratage .

Nous avons trouvé plus de 900 adresses IP appartenant à l’organisation du gouvernement à travers lesquelles des fichiers sous copyright ont été téléchargés.

 

La RIAA a exercé de fortes pressions pour qu’ un système de surveillance à l’échelle nationale soit mis en place, un peu comme le permet YouHaveDownloaded.

Dans quelques mois des millions de  «pirates» seront surveillés dans le cadre d’un accord entre la MPAA, la RIAA et tous les principaux FAI américains. Les Contrefacteurs présumés seront avisés au sujet de leurs mauvaises conduites, et les récidivistes seront éventuellement sanctionnés.

Mais les organisations telle la  RIAA seront-t-elles également déconnectées d’internet?

http://torrentfreak.com/riaa-and-homeland-security-caught-downloading-torrents-111217/

Partagez cet article :