L’internet idéal tel qu’en rêve  notre président est-il en train de s’organiser en Inde? Si cela se concrétise, ce sera la plus vaste tentative de censure et de surveillance généralisée dans le monde!

Google, Microsoft, Facebook et Yahoo étaient convoqués lundi dans le bureau du  ministre des télécommunications d’Inde.

Depuis le mois d’avril, un règlement imposé aux intermédiaires techniques permet déjà d’obtenir le retrait de tout contenu « désobligeant », « harcelant », « blasphématoire » ou « haineux », et plus globalement tout contenu qui « menace l’unité, l’intégrité, la défense, la sécurité ou la souveraineté de l’Inde, ses relations avec les états étrangers ou l’ordre public« .

Le ministre  veut désormais aller plus loin, et a été jusqu’à demander aux services en ligne qu’ils surveillent les contenus publiés, non pas avec des algorithmes de détection de mots clés, mais avec des moyens humains. Il est donc demandé de surveiller et  de censurer si nécessaire tout contenu d’un internaute AVANT sa publication.

Le gouvernement indien envisage également de mettre en place sa propre unité de surveillance pour contrôler  les informations  qui circulent sur le Web.

Yahoo, Facebook et Microsoft n’ont pas réagi immédiatement aux appels à commentaires, et un porte-parole de Google a déclaré que la société ne fera aucun commentaire sur la question.

De son côté, le gouvernement refuse tout contact avec la presse sur ce sujet.

Un Internet PUR se prépare…

http://www.numerama.com/magazine/20820-l-inde-veut-imposer-une-vaste-censure-des-contenus-avant-publication.html

http://india.blogs.nytimes.com/2011/12/05/india-asks-google-facebook-others-to-screen-user-content/

Partagez cet article :