La division de la police italienne chargée de traiter les cas la cybercriminalité a annoncé qu’elle a fermé plusieurs sites de partage de fichiers.

Les sites sont accusés d’avoir indexé plus de 30 000  liens menant à  des torrents ou à des fichiers hébergés sur des cyberlockers (comme megaupload)

5 sites de partage sont fermés suite à une enquête et à l’exécution d’un mandat d’arrêt contre un résident de Naples.

Un homme de 49 ans, connu en ligne sous le pseudonyme de « Tex Willer« , aurait été l’administrateur d’une série de sites dont ItalianShare, MusicShare, FilmShare et ItalianSexy. Tous ses sites étaient hébergés à Las Vegas et sont actuellement mis en « hors ligne ».

Par l’intermédiaire de ces sites,il aurait eu  136 000 abonnés et  31 600 liens vers des films, musiques, séries TV, logiciels, jeux et de la pornographie indexés sur BitTorrent, eDonkey et les sites d’hébergements.

Avec l’aide du FPM (Fédération contre la piraterie musicale), AESVI (italien Entertainment Software Publishers Association) et le film anti-piratage du groupe FAPAV, les plaintes ont été déposées contre trois dirigeants présumés de ces sites ainsi que la saisie de matériel informatique.

désormais, en lieu et place des sites, les italiens peuvent voir l’image suivante :

http://torrentfreak.com/cybercrime-police-shut-down-five-file-sharing-sites-111111/

Partagez cet article :