La Warner Bros a admis devant le tribunal fédéral avoir fait  enlever des fichiers sur  Hotfile site sans en posséder les droits d’auteur. Certains des faux retraits sont  le résultat du logiciel de filtrage de Warner, mais ils ont  également admis que l’un des employés a  volontairement fait  supprimer un logiciel Open Source qui permettrait d’ accélérer les téléchargements.

En Floride au mois de Septembre, le site d’hébergement Hotfile est  poursuivi par la Warner Bros pour fraude et abus.

Hotfile allègue qu’après avoir donné à la Warner l’accès à ses systèmes, le studio aurait  injustement supprimé des fichiers ne lui appartenant pas, y compris des démos de jeux et des logiciels Open Source. Les faux retraits ont continué malgré le fait que le  studio de cinéma ait été plusieurs fois  informé à ce sujet.

«Non seulement la Warner (avec quatre autres grands studios de cinéma) a déposé ce litige infondé contre Hotfile employant des tactiques trop agressives, mais la Warner à plusieurs reprises, est responsable d’avoir faussement prétendu à  Hotfile d’être déténteur du  droits d’auteur menant à une suppression du fichier  »,a écrit Hotfile dans sa plainte.

Hier Warner Bros a répondu aux allégations Hotfile, admettant qu’il a enlevé des fichiers pour lesquels ils ne détiennent pas les droits d’auteur. En outre, les États-studio de cinéma ont enlevé de nombreux titres en se basant uniquement sur des mots clés et sans vérification du contenu réel.

« Warner admet en outre que, compte-tenu du volume et du rythme des nouvelles infractions commises sur Hotfile, la Warner ne pouvait plus télécharger et afficher le contenu de chaque fichier avant de demander qu’il soit retiré avec l’utilisation du logiciel SRA», écrit Warner.

« Warner admet utiliser un logiciel automatisé pour aider à localiser des fichiers sur Internet non autorisés censés contenir notre contenu »

Hotfile a souligné que ce processus automatisé a entraîné le retrait de plusieurs fichiers qui n’appartiennent pas à la Warner. Le studio de cinéma admet et confirme que lors de la recherche pour ‘The Box (2009), « de nombreux fichiers sans aucun rapport ont été enlevés .

« Warner admet que ses dossiers indiquent que les URL contenant les phrases » The Box   » ont été supprimées avec l’utilisation de l’outil  SRA ».

Mais  les faux ne sont pas tous  involontaires. Warner indique également que l’un de leurs employés supprimait le logiciel Open Source de Hotfile . Leur justification à cela est que le logiciel en question pourrait accélérer les téléchargements de leurs oeuvres.

« Warner admet avoir retiré un logiciel  conçu en vue de faciliter le téléchargement rapide de contenus portant atteinte à Warner, et que Warner n’était pas le propriétaire du logiciel lui-même», écrivent-ils .

Warner, cependant, affirme que les revendications d’Hotfile doivent être rejetées. En outre, le studio de cinéma soutient que la majorité des fichiers qu’ils ont supprimés, violaient bien leurs droits d’auteurs.

Il sera interressant de voir ce que le juge pense de tout ça !

http://torrentfreak.com/warner-bros-admits-sending-hotfile-false-takedown-requests-111109/

 

Partagez cet article :