internet coupé: les Palestiniens demandent une enquête internationale
Un ministre palestinien a annoncé mercredi qu’il allait réclamer une enquête internationale après une attaque de pirates informatiques qui ont coupé mardi le réseau.

Les Palestiniens vont demander à l’Union internationale des télécommunications (UIT), une agence de l’ONU, d’enquêter sur cette attaque coordonnée, a expliqué le ministre palestinien des Communications, Mashour Abou Daqqa, lors d’une conférence de presse.

Mardi, l’ensemble du réseau internet des Territoires palestiniens a été coupé par une attaque que M. Abou Daqqa avait qualifiée d' »organisée ».

Mercredi, le ministre a réitéré ses accusations, évoquant « l’oeuvre d’un Etat » derrière l’attaque qui pourrait avoir impliqué des pirates informatiques d’une vingtaine de pays.

« Il est clair que cette attaque visait à effacer le nom de la Palestine d’internet en représailles après l’admission de la Palestine à l’Unesco », a-t-il insisté.

Le réseau internet palestinien était en grande partie revenu à la normale mercredi après-midi. Selon Abdel Majid Melhem, directeur général de la Compagnie palestinienne de télécommunications, l’attaque, bien que toujours en cours, était « presque sous contrôle ».

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a décidé lundi à Paris d’admettre la Palestine comme membre à part entière par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre.

En réaction, le gouvernement israélien a annoncé mardi une accélération de la colonisation à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée et un gel provisoire des transferts de fonds aux Palestiniens.

afp

licence: Bien que disponible légalement sur Tn pour une durée limitée cet article est la propriété de  à l’afp, est n’est donc pas libre de droit.

Partagez cet article :