Ouvert il y a plus de 3 ans,  le site Streamiz  vient apparemment de fermer ses portes, son administrateur étant actuellement en garde à vue .

StreamiZ proposait un répertoire menant à plus de 40 000 fichiers hébergés sur des sites comme  Megaupload, Megavideo, Stagevu, Veoh

selon Alexa streamiz.com  est  l’un des 100 sites les plus populaires en France,  et parmi les  1700 sites les plus populaires au monde!

Sur Streamiz, les membres mettaient eux-même des liens glanés sur le web et menant aux plateformes de téléchargement.

Le site rappellait d’ailleurs dans ses mentions légales  qu’il n’hébergait aucun contenu, et qu’il fallait donc s’adresser directement aux plateformes de dl pour demander le retrait d’un fichier.

Selon Le Parisiens qui rapporte les faits, les enquêteurs auraient découvert un compte luxembourgeois au nom de l’admin avec près de 130 000 euros. Lors de la garde à vue, il aurait été arrêté avec 30 000 euros dissimulés dans ses chaussettes. Rien ne permet à l’heure actuelle de dire que cet argent provient de son site…

Je ne cautionnerai pas le « travail au noir », mais comme pour l’affaire Liberty-Land , cela n’est en aucun cas du vol. Si le « gratuit »est autant rentable, qu’attendent les majors pour faire de même au lieu de nous imposer leur obsolète  modèle économique « payant » des oeuvres dématérialisées (qui ne coûtent rien  à diffuser ou à reproduire) .

Une nouvelle fois nous nous rendons compte qu’un admin ayant mis un espace permettant à des membres de s’échanger de simples liens est attaqué… Par contre les plateformes de dl où sont hébergés les fichiers illégaux (megaupload, megavideo…) peuvent tranquillement continuer leur (rentable) business…

Concernant google le plus grand des pirates (celui qui a fait que StreamiZ soit si connu), lui aussi peut continuer sans être inquiété.

Enfin je finirai juste par dire que comme pour libertyLand, certains malins ne tarderont pas à rapidement faire revivre Streamiz.

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/montrouge-arrete-avec-30-000-eur-dans-ses-chaussettes-24-10-2011-1683633.php

Partagez cet article :