Les autorités américaines ont exigé l’extradition du chanteur canadien  Justin Bieber suite aux flagrantes  infractions des droits d’auteurs qui lui auraient permis  de devenir célèbre et de pouvoir faire carrière dans la musique. Avant de devenir célèbre, justin Bieber s’est fait connaître, notamment en diffusant gratuitement des vidéos sur YouTube. Il y interprétait des chansons d’autres chanteurs sans aucune autorisation des ayants droits. La star est accusé  d’avoir diffusé illégalement des chansons  à des millions de personnes sans aucune compensation financière pour les  détenteurs de droits d’auteur et doit  maintenant faire face au risque d’ une peine de 5 ans de prison!
gratuitement Bieber

Oui, l’intro de cet article est une fiction, mais pourrait rapidement devenir  réalité selon le nouveau projet de loi, introduit au Congrès américain.

En Mars, la Maison Blanche a publié un « livre blanc » contenant plusieurs recommandations sur la façon de rendre compatible le droit d’auteur à l’ère numérique. Entre autres, elle a suggéré de classer le « streaming d’oeuvres protégées »  comme un crime, puni d’une peine de 5 ans d’emprisonnement.

Ces propositions ont été transformées en un projet de loi présenté en mai. Le projet de loi (S. 978) considère le «streaming» d’œuvres protégées comme une infraction similaire au  « téléchargement ». En surface, cela pourrait sembler logique, mais en réalité, les conséquences pourraient être désastreuses.

Si la loi passe, des centaines de milliers de personnes ayant mis des vidéos sur YouTube pourraient avoir des ennuis. En bref, tous ceux qui partagent une vidéo qui contient du « matériel protégé »,  pourront se voir infliger une peine de prison pouvant atteindre 5 ans ! (comme par exemple la reprise d’une chanson en fond sonore, ou comme dans l’exemple de justin Bieber, le simple fait d’interpréter une chanson ne lui appartenant pas)

Afin de lutter contre cette loi, l’association Fight for the Future a lancé ce matin le site  » Free Bieber », mettant en avant que Justin Bieber n’aurait jamais connu la célébrité sans ses  » illégales vidéos en streaming », et qu’au contraire, au lieu d’être une star, celui-ci serait un criminel !

Le site invite les internautes à signer une pétition en ligne, pour demander de voter « NON » au projet de loi.

Arrêtés pour des crimes de YouTube

au revoir

 

http://torrentfreak.com/free-justin-bieber-111019/

Partagez cet article :