Quelques heures seulement après l’annonce officielle de sa mort, une page web intitulée « R.I.P Steve Jobs » est apparue sur Facebook, sur laquelle les pirates ont publié un lien vers leur site web malveillant, en utilisant un service de raccourci d’URL pour cacher son adresse réelle.

Cette page prétend qu’Apple offre à ses visiteurs 50 ipad en mémoire de Steve Jobs.  La page Facebook, qui croit au rythme de 5 nouveaux « J’aime » par seconde, compte déjà quelques 80.000 fans qui sont autant de victimes en puissance des pirates.

 

 

Plus de 20.000 internautes se sont déjà rendus sur ce site web malveillant en seulement 8 heures et le nombre de visiteurs ne cesse d’augmenter.

« Dès que nous avons appris la mort de Steve Jobs, nous avons commencé à surveiller l’apparition de codes malveillants exploitant la nouvelle », explique à ZATAZ.COM Luis Corrons, le directeur technique de PandaLabs. « Il est très courant que les cybercriminels exploitent ce type d’information à portée mondiale pour diffuser des malwares et perpétrer leurs escroqueries. Ils s’assurent ainsi d’un grand nombre de victimes potentielles. »

http://www.zataz.com/news/21599/les-pirates-font-revivre-Steve-Jobs-sur-Facebook.html

 

Partagez cet article :