Il y a quelques jours Siegfried Kauder, président de la commission juridique du Parlement allemand, a annoncé un plan visant à introduire une sorte de « hadopi » en Allemagne pour empêcher le téléchargement illégal .

Après deux avertissements, la connexion internet des « pirates » pourrait être coupée pour protéger les intérêts des détenteurs des droits d’auteurs.

Cependant, il s’avère que le politicien lui-même pourrait être le premier à être débranché vu que son site diffuse des photos sous copyright sans aucune autorisation des ayants droits.

Il n’a pas fallu longtemps avant que les internautes ne repèrent une  première, puis une seconde  infraction au droit d’auteur directement sur le site internet de Kauder.

Le politicien pro-copyright était en effet l’hôte d’au moins deux photos sur son site qui ont été prises à partir d’un site de partage de photos sans autorisation ( 1 , 2 ).

Lorsque l’info a commencé à circuler, les photos ont été rapidement retirées, mais il était déjà trop tard…

Face à ces flagrantes violations de droits d’auteurs, Kauder a essayé de tourner son échec à son avantage:

«Je suis reconnaissant d’avoir eu l’occasion de montrer comment le modèle d’avertissement fonctionne. L’utilisation des deux photos protégées par copyright  a été porté à mon attention. Les photos ont ensuite été retirées, donc le modèle d’avertissement fonctionne! », a-t-il déclaré.

Une manière intéressante de voir les  choses, sauf que  les photos bien que supprimées des  pages de son site,  sont toujours illégalement hébergées sur son serveur.

Ainsi, même après avoir été démasqué par des centaines de blogs et désormais également par la  presse grand public, le politicien – qui est aussi un avocat – continue de violer les droits d’auteur ! la preuve en image : ( 1 ,2 ).

Les 2 avertissement étant passés,Inutile de dire que le public exige maintenant qu’il soit déconnecté d’Internet. Ce serait probablement un bon exemple…

 

http://torrentfreak.com/politician-violates-his-own-two-strikes-anti-piracy-plan-111001/

Partagez cet article :