Après L ‘IFPI aux Etats unis, c’est au tour de la BREIN de vouloir réaliser un partenariat avec les organismes de paiement en ligne tel que Paypal.

Le But est d’étrangler financièrement les sites dit « pirates » qui utilisent ces services pour encaisser des dons ou des revenus publicitaires.

«Nous sommes en pourparlers avec les fournisseurs de paiement néerlandais et nous travaillons à des partenariats »

«Ces fournisseurs offrent des services de paiement à des sites Web  illégaux, ils ne devraient donc pas offrir ces services. »

Paypal a toujours coopéré avec la police en remettant les informations demandées sur un individu, voir à bloquer par la suite les finances de sites jugées « non conforme ». Je suis bien placé pour le savoir, tout l’historique de mon compte paypal ayant été remis à la brigade financière, après une « simple » demande de la police…

Grâce à ce type d’accord, la BREIN souhaite certainement pouvoir accélérer le processus, avant même la demande de la police. Mais cela va encore plus loin que ça :

Si à ce jour paypal fournit à la police des informations sur des individus soupçonnés (dont l’identité est déjà connue), la BREIN souhaite  désormais que PAYPAL lui fournisse l’identité d’administreurs « anonymes ». (comprenez des admins de sites dont les ayants droit n’auront pas découvert l’identité). C’est donc certainement sur la base d’une adresse mail que la BREIN souhaite obtenir l’identité du « pirate ».

« Nous sommes souvent confrontés à des sites ou services qui fonctionnent de manière anonyme  ou qui donnent de fausses informations sur l’identité des leurs propriétaires »

« Nous soupçonnons que les fournisseurs de paiement ont une bonne piste sur l’identité de ces personnes, car l’argent doit bien aller quelque part. »

Mon petit doigt me dit que les bitcoins vont continuer de prendre de la valeur :p


http://tweakers.net/nieuws/76681/brein-probeert-via-ideal-en-paypal-piratensites-op-te-rollen.html

Partagez cet article :