Le Tribunal Correctionnel de Paris a condamné hier l’éditeur du blog google « StOl3n »  pour contrefaçon.

Il est reproché à l’internaute d’avoir mis à disposition des fichiers sur des sites d’hébergement comme Rapidshare, puis d’avoir mis les liens sur son blog hébergé par google.

La plainte avait été déposée le 22 octobre 2009. Près de 2 ans plus tard , la sentence tombe : 77 620 € (pour les pseudos pertes subies par les ayants droits) et 5 mois de prison avec sursis (parce que c’est un dangereux délinquant).Rien que ça…

Je n’ai pas trouvé  les demandes des ayants droits et du procureur…Toutefois  j’ai peu de doute  sur le fait que comme dans toutes les affaires dominées par les puissants majors, le « pirate » a dû prendre le maximum  de leurs demandes.

Peut être ai-je mal cherché, mais je n’ai pas trouvé d’autres traces, d’internautes français  étant condamnés pour avoir mis à disposition un fichier sur un site de type Rapidshare. (encore moins pour avoir mis des liens sur un blog « google« )

Lorsque la décision sera publiée, il sera intéressant de voir si  l’identité du « Pirate » a été révélée par le site d’hébergement de fichiers, ou par Google.

Selon Pcinpact qui s’est entretenu avec la SPPF , StOl3n aurait trouvé le moyen de pirater DEEZER afin d’obtenir des albums avant leurs sorties officielles, ce qui lui permettait de mettre des fichiers « inédits » à disposition.

+ de 77 000 euros et 5 mois de prison avec sursis pour du partage, alors que certains peuvent faire du »tourisme sexuel » (certainement avec des mineurs) , l’écrire dans un livre autobiographique, et pourtant faire parti des « élites » de notre gouvernement traquant les violeurs des droits d’auteurs… Vive la France et son Roi !

 

http://www.pcinpact.com/actu/news/65629-deezer-jiwa-stol3n-piratage-contrefacon.htm

 

 

 

Partagez cet article :