Au cours d’une rencontre avec des journalistes, Martine Aubry a redit son opposition à la loi Hadopi. .

« Cette mesure (HADOPI) a amené à opposer les jeunes au monde de la culture »

« Au lieu d’interdire (le téléchargement), on travaille sur l’idée de prélever un euro sur l’abonnement mensuel à internet pour financer les droits d’auteur ainsi que l’aide à la création »

Selon le député PS Patrice Bloche, ce prélèvement irait d’abord au monde de la musique, l’industrie du cinéma et du livre souffrant moins financièrement du téléchargement illégal des oeuvres. (source afp)

A vrai dire, moi ce qui m’intéresse c’est que HADOPI soit abrogé, après le reste…(sans oublier LOPPSI et ACTA  )

1 euro, ok ca va, je m’en fou, mais euh…pour qui? pour quoi? Pour filer aux majors???Comment vont’-ils le redistribuer aux artistes?les téléchargements de piratebay et de megaupload seront- ils pris en compte?

Le piratage ne tue pas les artistes, et n’a pas tué les usines de cd! Au contraire, il permet une promotion gratuite (spectacles et concerts en hausse/ Cinéma en hausse)

Libérez les oeuvres dématérialisées !

Partage et culture pour tous ! 😉

 

Partagez cet article :