Notre très cher  Président s’est rendu vendredi chez KDG une  entreprise qui pressait auparavant des CD, avant de se reconvertir dans d’autres spécialités comme  le photovoltaïque (les panneaux solaires)

Notre président  aurait  donc pu mettre en avant l’exemple de  cette société, qui au lieu  de  combattre l’évolution, a su s’ adapter en se diversifiant vers de nouvelles technologies…

Non,  rien de cela. A la place celui-ci a  préféré mettre un nom sur « ceux » qui (selon lui) ont fait perdre des emplois dans les usines de pressage de CD… Bein oui les PIRATES bien sûr!

(bon en même temps, il était là pour parler d’emploi, il fallait bien trouver un coupable :p)

Le président a désigné ceux qu’il juge comme coupables de cet effondrement : les adeptes du piratage… (source: le Républicain Lorrain)

Ces mordus de la copie, a ainsi estimé Nicolas Sarkozy, «devraient venir ici pour apprendre que leur activité n’est pas anecdotique, et qu’elle peut détruire de l’emploi ».

Mais oui monsieur le président, c’est vrai que ce ne sont pas les majors qui  ont depuis bien longtemps délocalisé le « pressage » de leurs cd en chine pour faire plus de profits…

Et c’est vrai que sans ces « pirates », les jeunes d’aujourd’hui achèteraient des CD a la pelle, car il faut dire que c’est la grande « classe » de se promener avec un balladeur CD dans une main.. et sa pochette de Cd dans l’autre…

 

info révélée par pcinpact : http://www.pcinpact.com/actu/news/65505-nicolas-sarkozy-kdg-pressage-hadopi.htm

Partagez cet article :