Aux Etats unis, l’extorsion de fonds des présumés pirates est en train de prendre un sacré tournant!

Petit rappel des faits :

Aux états unis, les ayants droits récupèrent les adresses IP des internautes (présumés) qui téléchargent illégalement leurs oeuvres. Puis, armés de leurs listes d’ip, les ayants droits demandent à la cour qu’il soit ordonné aux FAI de fournir l’identité des pirates. Ensuite, ceux-ci envoient des lettres de menaces en masse en réclamant à l’internaute de payer entre 2000 et 2500 $ afin de faire cesser les poursuites.

La plupart des internautes acceptent de régler la somme, car même s’ils sont innocents, cela reviendrait bien plus chère de prendre un avocat pour se défendre…

Au mois de mai de cette année, je vous rapportais qu’aux états unis, plus de 23 000 internautes étaient sur le point de recevoir leur lettre de menace pour avoir téléchargé illégalement le film « The expendable ».

Rebondissement dans cette affaire, le studio de cinéma (NU IMAGE)  a reçu une lettre de  la Cour qui a statué que Nu Image ne peut poursuivre que des personnes qui sont raisonnablement susceptibles de vivre dans le district de Columbia. Cela signifie que le studio de cinéma ne peut pas envoyer d’ assignations aux FAI lorsque les adresses IP sont situées dans d’autres districts.

Suite à cette décision, c’est environ 99% des adresses ip qui sont « inexploitables » soit plus de 23 000 internautes qui ne seront pas attaqués.

Avec cette décision, » Nu Studio » voit disparaître un bon paquet d’argent! Souhaitant réclamer 2500$ par internaute, c’est près de 60 000$ qui s’envolent en fumée.. Une somme non négligeable quand on sait que le film a couté moins de 100 000 euros!

 


Partagez cet article :