Vous vous rappelez  l’année dernière, lorsque PayPal a été attaqué par Anonymous après avoir gelé le compte Wikileaks?

Eh bien, il semble que PayPal ai finalement décidé de riposter.   Paypal vient en effet de remettre au FBI une clé USB qui contiendrait  plus de 1000 adresses IP d’internautes ayant participé à l’attaque de l’an dernier.

Cependant, on peut se poser la question de  l’utilité d’une telle liste….

En effet  l’attaque étant un déni de service distribué (DDoS) , les adresses IP pourraient donc s’avérer inutiles…

Petite explication rapide ; ) Les attaques DDoS sont généralement effectuées par des ordinateurs infectés, sans que leurs propriétaires ne le sachent.

Les pirates infectent des ordinateurs à l’aide de chevaux de Troie (virus), puis lorsque l’attaque est décidée, les pirates se servent des centaines d’ordi infectés, pour saturer le site cible de « requêtes » (dans notre cas, la cible étant Paypal). Les serveurs de la cible saturent …et sont donc inaccessible..

Et même si les adresses IP ne proviennent pas  « d’ordinateurs zombies », elles pourraient être fausses  ou usurpées, puisque c’est le « minimum syndical » pour un pirate… de masquer son adresse IP avant d’effectuer des attaques… :p

Nous ne savons pas pourquoi PayPal a attendu si longtemps pour libérer l’information, mais nous  devinons que le récent mouvement de boycott lancé par LulzSec et Anonymous pourrait avoir incité la compagnie à le faire….

 

article réalisé sur la traduction d’un billet  Thehackernews : Lien

Partagez cet article :