Linux Manua s’est amusé à étudier la popularité de la campagne PUR à l’aide de Google Trends, et de ce fait fourni  gratuitement son étude à HADOPI (pourtant prête à claquer 200 000 euros pour les mêmes résultats :p)

Un mois après le début de leur campagne publicitaire à 3 millions d’euros, lancée sur tous les médias le 13 juin dernier, les branquignoles de HADOPI ont décidé de claquer à nouveau 200.000 euros pour mesurer l’impact de leur calamiteuse opération de propagande.

Soucieux du niveau d’endettement de notre pays, je leur propose ici ma propre étude, gratuite, afin de répondre à 2 questions clefs relatives à cette campagne publicitaire :

Quel est l’impact de HADOPI et de sa campagne pub sur le piratage sur Internet ?

Quel est l’impact sur la notoriété de HADOPI et de son label PUR ?

1) Impact de HADOPI et de sa campagne pub sur le piratage :

Voici le résultat de Google Trends qui mesure l’intérêt des internautes pour les termes liés au piratage : « torrent », « megaupload », « emule », « streaming ». Par cruauté bien méritée, j’ai également rajouté le terme « Hadopi » (c’est la courbe bleue qui se confond avec l’abscisse).

Une simple image vaut mieux qu’un long discours :

 

 

 

 

 

Résultat :

La campagne pub n’a pas découragé les internautes. La « pédagogie » d’HADOPI, avec la menace sous-jacente de se faire couper sa connexion Internet, a fait un flop. N’ayons pas peur des mots : l’impact est nul.

Cela est d’autant plus risible que cette opération de propagande a été accompagnée par HADOPI, depuis un an, par 500.000 mails d’avertissements et 20.000 lettres de menaces.

2) Impact sur la notoriété de HADOPI et de son label PUR :

 

 

 

 

 

 

 

Si On peut effectivement constater un léger pic d’intérêt pour HADOPI, durant 2 semaines : une semaine avant la campagne et une semaine après le lancement.

Cependant, même cette courte période d’intérêt  ne peut être mis au profit d’Hadopi quand on se rappelle le  » Buzz » démarré une semaine avant la diffusion des spots TV.

De plus, selon Google Trends, 95% des recherches sur Hadopi sont du type « Contourner Hadopi » …

Quant à la notoriété du nouveau Label PUR, c’est l’encéphalogramme plat. On peut même parler de mort clinique. La créature mongoloïde est mort-née. Cela est d’ailleurs très logique car ce Label, imaginé par nos ploutocrates incompétents, ne correspond à aucun besoin.

Plus cruel encore : si vous essayez de faire la recherche uniquement sur « Label PUR », Google Trends vous enverra chier : « Volume de recherche insuffisant pour afficher des graphiques ».

 

Conclusion :

Hadopi n’a pas fait diminuer le piratage et son opération de propagande n’a pas amélioré sa notoriété ni celle de son ridicule Label. Echec et Mat sur toute la ligne. La malédiction sur cette Basse Autorité se poursuit donc inexorablement ainsi que le gaspillage de dizaines de millions d’euros d’argent public.

« Il y a pire que l’injure, c’est le silence de l’oubli ou de l’indifférence » disait Anatole France. Malgré leurs gesticulations désespérées, grotesques et obsolètes pour éviter le naufrage, c’est bien l’indifférence générale de la population qui tuera Hadopi.

Et comme disait hier, Frédéric Mitterrand : « Ce serait une folie d’abroger HADOPI ». Il a raison, on se marre trop bien.

 

 

 

article intégral : http://linuxmanua.blogspot.com/2011/07/hadopi-et-label-pur-voici-letude.html

Partagez cet article :