16 internautes suspectés d’appartenir  aux Anonymous ont été arrêtés. D’autres arrestations se sont également produites en Europe.

« Quatorze personnes ont été arrêtées aujourd’hui par les agents du FBI sous des accusations liées à leur implication présumée dans une attaque informatique contre le site Internet PayPal dans le cadre d’une opération revendiquée par le groupe Anonymous » ont indiqué la police fédérale américaine et le département de la justice dans un communiqué commun. Deux autres personnes ont été arrêtées en marge de ce vaste coup de filet.

Les peines prononcées peuvent atteindre jusqu’à 10 ans de prison et 250 000 dollars d’amende.

Le communiqué indique également que des actions de police se sont également déroulées cette semaine en Europe, toujours contre des internautes suspectés d’appartenir aux Anonymous. La police britannique a ainsi interpellé un individu, tandis que quatre personnes ont été arrêtées aux Pays-Bas. Ces cinq personnes sont accusées d’avoir participé à des attaques informatiques.

 

 

 

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Partagez cet article :