Un nouveau groupe de pirates, diffuse des bases de données appartenant à Universal Music et à plusieurs officiers de police.

Les « Antisecs » viennent de frapper. Ce nouveau groupes de pirates anonymes, qui a décidé de mettre à jour les failles des grandes entreprises, vient de mettre en ligne 379 Mo de données appartenant au gouvernement du Zimbabwéen ; au conseil municipal de la ville Australienne Mosman ; la cartographie interne et des serveurs de la société Viacom (MTV, DreamWorks) ; plusieurs informations sensibles appartenant aux gouvernements brésiliens, et, cerise sur le gâteau, plusieurs bases de données d’un affilié à Universal Music Group contenant les utilisateur umusic.com.

Huit fichiers au format rar contenant logins et mots de passe.

« Après que le pavillon des LulzSec se soit baissé, souligne les AntiSec, aujourd’hui flotte fièrement les couleurs AntiSec. Un mouvement organisé par une flottille de bateaux indépendants, mais alliés. » Le document AntiSec-001 se veut un premier moyen de combattre des gouvernements et les sociétés corrompus.

ZATAZ.COM a pu constater qu’un second document avait été diffusé ce mercredi 29 juin. Baptisé « Chinga La Migra II », il continue la diffusion faite par le LulzSec à l’encontre de la police d’Arizona. Cette fois ci, une douzaine d’officiers de la police d’Arizona se retrouvent avec leurs données privées et sensibles diffusés sur la toile.

 

 

source Zataz : http://www.zataz.com/news/21381/antisec–universal-music–officiers-de-police.html

Partagez cet article :