Prince reste l’une des seules stars de la musique dont les chansons ne sont pas disponibles légalement sur Internet.

Obsédé par la lutte contre le piratage et par l’argent qu’il pouvait gagner dans les années dorées de l’industrie musicale, Prince Interrogé dans le Guardian, explique qu’ il ne produirait pas de nouvel album tant que les lois anti-piratage ne seraient pas plus drastiques et efficaces!

« L’industrie a changé » dit il . « Nous gagnions de l’argent (en ligne) avant que le piratage devienne complètement fou »

« Personne ne gagne plus d’argent maintenant à part les opérateurs télécoms, Apple et Google. Je suis censé aller à la Maison Blanche parler de la protection des droits d’auteur. C’est comme la ruée vers l’or là bas. Ou un carjacking. Il n’y a pas de limites. J’ai été dans des réunions et ils vous disent, Prince, tu ne comprends pas, c’est la loi de la jungle là dedans. Donc je vais me tenir loin de l’enregistrement« .

«Personnellement, je ne supporte pas la musique numérique», poursuit-il.  »

Ce billet est réalisé sur le résumé d’un  article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Partagez cet article :